Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Décédé à Paris, des artistes veulent marquer à Abidjan les obsèques de Justin Stanislas
 

Côte d'Ivoire : Décédé à Paris, des artistes veulent marquer à Abidjan les obsèques de Justin Stanislas

 
 
 
 4803 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 27 août 2022 - 11:22

Depuis le vendredi 12 août 2022, la dépouille de Justin Stanislas est à Abidjan.


Ce, après que le crooner soit passé de vie à trépas le 1er juillet à Paris, à l’hôpital Henry Mondor.


Le programme de ses obsèques arrêté, chaque entité s’active sur place à Abidjan pour garantir le meilleur repos à cette légende de la musique ivoirienne.


C’est dans cette dynamique que l’Union nationale des artistes de Côte d’Ivoire (Unartci), Hyova (slameuse résidant à Paris) et Armand Opeli (musicien-arrangeur résidant à Paris), membre du comité d’organisation des obsèques de Justin Stanislas à Abidjan souhaitent marquer ces funérailles.



"Il faut qu’il y ait une mobilisation spéciale par rapport au crooner. C’est le seul doyen qui nous restait. Les artistes doivent occuper 60% de la salle et partout où on ira pour les obsèques, les artistes doivent être massivement représentés. Je m’attelle à ce que ce soit ainsi. Je profite pour dire merci aux artistes qui étaient présents à l’aéroport lorsqu’on a accueilli le corps. L’hommage des artistes au doyen aura lieu le vendredi 9 septembre à la salle Kodjo Ebouclé du Palais de la Culture d’Abidjan, de 17h à l’aube. Ce sera une grande soirée artistique haut en couleur à l’image de notre défunt papa", a fait savoir Ken Adamo, président de l’Unartci par ailleurs responsable de l’animation, de la programmation et de la mobilisation de la communauté des artistes de Côte d’Ivoire dans le cadre des obsèques de Justin Stanislas.


 

À cette rencontre Ken, Hyova et Armand Opeli, le président des artistes de Côte d’Ivoire n’a pas été moins prolixe.


"Au niveau de la diaspora, les gens ont rendu un très bel hommage au doyen. Je tiens à dire merci au président Gadji Celi et à toute son équipe. Soit dit en passant, la veuve, La Marraine de Clignancourt, est ma sœur. Je tiens donc à dire merci à tous ceux qui l’ont soutenue depuis Paris car c’est moi qu’ils ont honoré. Je prends donc la balle au bond pour assurer le relais comme il se doit", a-t-il poursuivi.


Faisant un rappel de ce que l’Unartci a fait depuis le rappel à Dieu de Justin Stanislas, Ken Adamo dira qu'il fallait être là pour faire les courses qu’il faut vis-à-vis de la tutelle, mettre en place un comité d’organisation.


"On est mobilisé, les courses se passent bien. Il fallait contacter les personnes qu’il faut pour avoir accès au cimetière de Williamsville qui sera la dernière demeure du doyen. Je profite pour remercier notre ministre de tutelle, Françoise Remarck et le Gouverneur Beugré Mambé. On ne se démarque pas non plus de la famille du défunt, on respecte les procédures. C’est de façon tripartite, c’est-à-dire les familles, le ministère et les artistes, que nous organisons. C’est ce que nous faisons dans la dignité et la discrétion. On veille au grain pour que notre papa soit honoré. J’appelle les uns et les autres à venir en tant que militants culturels et acteurs culturels. C’est pourquoi, à l’union nous avons un slogan : et Dieu créa les artistes pour célébrer le vrai le vrai, le beau, le juste", fait remarquer l'Unartci.


 

Armand Opeli, quant à lui, "souhaite une très forte mobilisation des artistes et musiciens. Qu’ils viennent pour qu’on soit un pour que les obsèques de notre papa soient une réussite totale". Pour la slameuse Hyova, porte-parole de la veuve, La Marraine de Clignancourt, qui réagissait à la question de savoir l’importance d’honorer les créateurs de leur vivant, "le projet d’honorer les artistes de leur vivant afin de leur montrer qu’ils n’ont pas eu une carrière gratuite et qu’ils ont apporté quelque chose aux autres générations a commencé avec papa Justin Stanislas. Il y a eu le projet "aimons-nous vivants" qui a été lancé sous lui le 5 juin 2022 à Paris dans la salle où il y a eu dernièrement sa veillée le 5 août".


Rappelons que l'artiste Justin Stanislas sera inhumé le samedi 10 septembre 2022 au cimetière de Williamsville.



Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Décédé à Paris, des artistes veulent marquer à Abidjan les obsèques de Justin Stanislas
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter