Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Abobo-baoulé, les chrétiens catholiques célèbrent les noces de perles de l'église bâtiment Sainte Anne et recherchent des fonds pour son agrandissement
 

Côte d'Ivoire : Abobo-baoulé, les chrétiens catholiques célèbrent les noces de perles de l'église bâtiment Sainte Anne et recherchent des fonds pour son agrandissement

 
 
 
 1906 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 04 septembre 2022 - 22:46

Photo de famille à la fin de la messe


L'église bâtiment Sainte Anne d'Abobo-baoulé consacrée en 1992 a eu 30 ans cette année. Les noces de perles ont été célébrées aujourd'hui en présence de plusieurs fidèles. Cette célébration eucharistique a été faite par Monseigneur, Marie-Daniel Dadié, Archevêque émérite de Korhogo.


Avant de prononcer son homélie, Monseigneur a rappelé que Dieu a visité la communauté chrétienne catholique d'Abobo-baoulé en 1992 avec la consécration de son église et il y a de cela 30 ans aujourd'hui.


«Dieu nous a visité en donnant des forces et moyens aux pionniers, prêtes, laïcs d'hier et d'aujourd'hui. Dieu vous a visité car son grand souhait est que vous puissiez continuer son œuvre et d'entretenir l'héritage que nous voyons sous nos yeux. Félicitations à toute la communauté chrétienne de Sainte Anne pour le travail colossal que vous avez abattu, félicitations à notre curé, le révérend père Eugène et ses vicaires sans oublier les deux valeureux conseils et les différents responsables des mouvements et associations. La communauté chrétienne catholique d'Abobo-baoulé, l’éternel est son amour », a-t-il ajouté.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Monseigneur Marie-Daniel Dadié a invité les chrétiens et chrétiennes d'Abobo-baoulé à se souvenir du jour de l’anniversaire de l'église bâtiment Sainte Anne, de leur confirmation et a demandé aux prêtes et Évêques de se souvenir de leur ordination sacerdotale et épiscopale.


«Cette onction que nous avons reçue nous envoie vers nos frères et vers nos sœurs. Avec cette onction nous avons une mission, nous sommes envoyés par le Christ, le Pasteur par excellence. L’onction que nous avons reçue nous envoie vers ceux qui ne peuvent pas suivre la loi, parce qu'ils se sentent marginalisés, traqués, ceux qui se sentent perdus. Nous sommes envoyés aux exclus de la société, aux exclus de nos paroisses, à ceux qui semblent être rejetés par les hommes et par Dieu. Cette onction frères et sœurs nous met sur le chemin pour consoler ceux qui croupissent dans la honte et l'angoisse, ceux qui baignent sans cesse dans l'insécurité pour eux, insécurité pour leur famille, pour leurs semblables. L’onction que nous avons reçue nous envoie vers ceux que ronge la blessure physique et les blessures morale et spirituelle. Nous sommes envoyés pour transmettre l'espérance à ceux qui sont malades à force d’être martelé par la vie à ceux qui veulent se relever par le baptême et les autres sacrements et à ceux qu'habitent l'amertume et la révolte contre les rigueur ecclésiales », a expliqué l'archevêque.


 

La paroisse Sainte Anne d'Abobo-baoulé a généreusement enfanté des paroisses et des quasi-paroisses. Il s'agit de la paroisse Saint Joachim, la paroisse Saint Jean-Baptiste de Biabou, la quasi-paroisse Sainte Belleville et la chapelle de Djibi.


Le Curé a rendu grâce au Seigneur pour ce chemin pastoral parcouru et a précisé que cette action de grâce est aussi un pas pour sortir de l'anonymat tous ces visages, ces hommes, ces femmes, ces jeunes et ces enfants qui ont écrit avec les lettres de leur foi, de leur abnégation, de leur amour, l'histoire de cette paroisse.


«Notre pensée se tourne vers les pionniers d'une part, vers ceux qui se reposent de leurs œuvres et d'autres part vers ceux qui poursuivent le pèlerinage sur cette terre. Merci pour tous les sacrifices consentis et pour ceux avec l'aide de Dieu nous continuerons de faire pour que notre paroisse soit une communauté dynamique, fervente et brillante », a mentionné, le Curé.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Construite pour une capacité d'accueil de 300 fidèles, la paroisse Sainte Anne d'Abobo-baoulé est devenue petite puisque la communauté chrétienne d'Abobo-baoulé compte désormais 1500 fidèles.


 

Au cours de cette célébration des noces de perles, Hubert Assin, Président du comité d'organisation, a plaidé pour la mobilisation de fonds pour l'agrandissement de la chapelle.


Son appel a été entendu. Parrain de cette célébration, Danho Paulin-Claude, ministre des sports a offert 5 millions pour le démarrage des travaux. Des ventes aux enchères ont été organisées par l'église qui ont recueillies la sommes 850 mille FCFA, sans oublier la quête spéciale.


Hubert Assin a enfin rendu hommage au peuple chrétien de Sainte Anne pour son appui financier pour l'organisation de ce 30 ème anniversaire.


En marge de cette célébration, une passation de flambeau entre les Dougbo catholiques et les Tchagba catholiques a eu lieu. Les Dougbo étaient au pouvoir depuis le 27 août 2015. Ils ont remis, les symboles à leurs cadets. Il s'agit de la lampe, de la machette et de la clé de l'église.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abobo-baoulé, les chrétiens catholiques célèbrent les noces de perles de l'église bâtiment Sainte Anne et recherchent des fonds pour son agrandissement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter