Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Transport, vers un nouveau système d'immatriculation des véhicules et la mise en place du permis de conduire à points
 

Côte d'Ivoire : Transport, vers un nouveau système d'immatriculation des véhicules et la mise en place du permis de conduire à points

 
 
 
 11772 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 07 septembre 2022 - 14:35

Le Ministre Amadou Koné à l’ouverture de l’atelier ce mercredi à Abidjan (Ph KOACI) 



Un atelier de présentation et de validation des reformes relatives au système d’immatriculation des véhicules et du permis de conduire s’est ouvert ce mercredi 07 septembre 2022 à Abidjan, en présence du Ministre Ivoirien des Transports, Amadou Koné, comme constaté sur place par KOACI.


Une soixantaine de participants composés des responsables et agents des structures sous tutelles du Ministère des Transports, des représentants des cabinets ministériels concernés, des administrations publiques parties prenantes, des concessionnaires privés, des organisations de la société civiles, des organisations professionnelles du secteur du transport routier étaient présents à l’ouverture de l’atelier qui prend fin le jeudi 08 septembre 2022.


Cette rencontre vise de manière générale une prise en compte de toutes les préoccupations des parties concernées par les reformes relatives au système d’immatriculation des véhicules et du permis de conduire à points afin de faciliter leur mise en application.


« Comment amener les acteurs concernés à s’approprier la réforme sur le système d’immatriculation initiales des véhicules ; les projets de textes réglementaires relatifs au système d’immatriculation initiales des véhicules ; le dispositif de frappe à froid des véhicules ; et la nouvelle réforme du permis de conduire à points » tel est globalement l’objectif de l’atelier qu’organise le ministère des Transports à l’endroit des acteurs du secteur des transports et des usagers de la route durant ces deux jours à Abidjan et surtout de de réduire les accidents et le nombre de morts de 50% en 5 ans.


En effet, face à la recrudescence des accidents mortels sur les routes ivoiriennes au cours des dernières années, le Gouvernement a spécialement adopté le 07 juillet 2021, la Stratégie Nationale de Sécurité Routière 2021-2025 avec la mise à disposition urgente de fonds nécessaires au soutien des activités y afférentes.


 

Après le lancement officiel de cette stratégie dont la cérémonie a été présidée le 10 août 2021 par SEM Patrick ACHI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, une grande phase de sensibilisation a été entreprise sur toute l’étendue du territoire, se traduisant par des actions de communication, d’information, de formation et de sensibilisation des populations, avant l’entrée en vigueur de la phase de répression qui a été effective à partir du 07 septembre 2021.


Très vite, il est apparu dès les premiers instants de cette phase de répression qui s’appuie sur la vidéo verbalisation de nombreux dysfonctionnements du système d’immatriculation des véhicules. Au regard des enjeux aussi bien sécuritaires que financiers, le Ministère des Transports a entrepris une réforme profonde de l’ensemble des procédures afin de mettre en place un système performant et fiable d’immatriculation des véhicules. Un ensemble de projet de textes réglementaires a été ainsi élaboré pour donner une assise légale à cette réforme.


Par ailleurs, dans sa stratégie de lutter efficacement contre l’insécurité routière, le Ministère des Transports s’est engagé également dans une réforme du permis de conduire, qui se décline en plusieurs composantes, dont l’automatisation de l’examen théorique, l’institution du Certificat d’Aptitude à la Conduite Routière (CACR) et l’institution du permis à points. 


La bonne application de toutes ces reformes exige une large concertation de l’ensemble des parties concernées afin de prendre en compte toutes les préoccupations et contraintes. Telle est la justification de cet atelier organisé par le ministère des Transports.

 

Ouvrant l’atelier ce mercredi 7 septembre 2022, le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné a exhorté les participants à une participation active aux travaux afin qu’à l’issue de leurs échanges, des textes consensuels soient adoptés tout en privilégiant l’intérêt général et surtout la sécurité des usagers de la route.


Selon le Ministre, il est important pour que la vidéo-verbalisation se passe bien de reformer le système d’immatriculation des véhicules.


 

« Nous allons corriger avec la mise en place d’un nouveau système d’immatriculation sécurisée des véhicules », a-t-il dit.


« Nous avons une bonne opportunité pour travailler à sauver des vies. L’objectif global étant de réduire les accidents et le nombre de morts de 50% en 5 ans » a insisté Amadou Koné. Et de conclure :


« Je prends l’engagement, devant vous, de tout mettre en œuvre en collaboration avec mes collègues concernés pour une application effective des recommandations qui seront formulées aux termes de cet atelier ».



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Transport, vers un nouveau système d'immatriculation des véhicules et la mise en place du permis de conduire à points
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter