COMMUNIQUÉ
6 Octobre 2022
CICG
Côte d'Ivoire
 
 3210 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 
 
 
CICG
Côte d'Ivoire Economie
 
Côte d'Ivoire : Le secteur privé a contribué pour 75,8% à la croissance du PIB de 2016 à 2021, selon le ministre Adama Coulibaly

L'embellie économique enregistrée par la Côte d'Ivoire au cours de ces dernières années a été principalement tirée par le secteur privé. De 2016 à 2021, il a contribué, en moyenne, à 4,7 points de croissance sur un taux moyen global de 6,2 points, soit 75,8% de contribution à la croissance du Produit intérieur brut (PIB).


Ces chiffres ont été donnés par le ministre de l'Economie et des Finances, Adama Coulibaly, au cours du lancement de l'appel à candidature au Programme économique Pour l'Innovation et la Transformation des Entreprises (PEPITE), par le Premier Ministre Patrick Achi, le mercredi 05 octobre 2022 à Abidjan.


« Abstraction faite de l'année 2020 qui est atypique en raison de l'effet de la Covid-19, ce sont 5,8 points de contribution sur une moyenne annuelle de 7 points, ce qui représente environ 82,9% de contribution à la croissance du PIB. Sur la période 2016-2021, le poids du secteur secondaire dans le PIB a gagné 1,3 point de pourcentage, passant de 19,2% en 2016 à 20,5% en 2021 », a révélé Adama Coulibaly.


Le programme « PEPITE 2030 », a-t-il espéré, aura pour le pays plusieurs retombées positives, notamment une hausse globale de la productivité nationale, des créations significatives d'emplois de qualité pour la jeunesse ivoirienne, le renforcement de la structure de l'économie pour la rendre plus résiliente aux chocs économiques, le développement du capital humain et une meilleure adéquation entre l'offre et la demande du travail.


Pour le ministre du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, le PEPITE-CI 2030 favorisera l'éclosion et le développement d'un tissu de PME compétitives capables de faire face aux défis des échanges commerciaux, particulièrement avec l'Union européenne et au niveau africain, notamment dans le cadre de l'Accord de Partenariat économique (APE) et de la Zone de Libre-Echange continentale africaine (ZLECAf).


« Il permettra également d'améliorer la valeur ajoutée industrielle dont la part dans le PIB est estimée à 21,5% en 2022 », a-t-il déclaré.


Selon lui, les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) constituent plus de 90% du tissu des entreprises en Côte d'Ivoire et contribuent pour environ 20% du PIB et 23% de l'emploi formel.


Pour sa part, Kanigui Ouattara, président du Conseil d'administration de la Fédération ivoirienne des petites et moyennes Entreprises (FIPME), une faîtière forte d'une quarantaine d'associations et organisations et de plus de 33 000 PME travaillant dans les secteurs d'activité primaire, secondaire et tertiaire, s'est réjoui du lancement du PEPITE.


« La FIPME marque son engagement à accompagner la vision 2030 et est totalement disposée pour la réussite du programme PEPITE », a-t-il assuré.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le secteur privé a contribué pour 75,8% à la croissance du PIB de 2016 à 2021, selon le ministre Adama Coulibaly
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter