Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Un chef éco garde succombe à ses blessures après avoir été attaqué par des braconniers
 

Cameroun : Un chef éco garde succombe à ses blessures après avoir été attaqué par des braconniers

 
 
 
 1700 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 20 octobre 2022 - 14:45

Des agents camerounais des eaux et forêts (Ph)


 

Un responsable des eaux et forêts, blessé lors d'une confrontation avec des exploitants forestiers et braconniers, a finalement succombé à ses blessures, après avoir été attaqué par des exploitants forestiers illégaux.


Enyang Julius Ayuk, chef de poste de contrôle forestier et de chasse de Maroua 3, dans l'extrême-nord, a succombé le 17 octobre à ses blessures, comme constaté par Koaci sur le document médical.


Selon des informations concordantes, le chef de poste a eu une violente altercation avec des exploitants forestiers illégaux et braconniers armés.


 

"Il a été attaqué par des exploitants illégaux et armés tôt le matin, alors qu'il était en service. L'attaque s'est produite dans la matinée du 17 octobre 2022", témoigne un des collègues de la victime qui a joint la rédaction camerounaise de Koaci ce jeudi.


Le représentant de l'État tué était le chef de poste forestier et faune dans le troisième arrondissement de Maroua.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Un chef éco garde succombe à ses blessures après avoir été attaqué par des braconniers
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter