Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria : Des milliers d'ex- otages de Boko Haram forcés à avorter, l'armée réagit
 

Nigeria : Des milliers d'ex- otages de Boko Haram forcés à avorter, l'armée réagit

 
 
 
 2612 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 08 décembre 2022 - 13:42

Le général Lucky Irabor (ph)-




Des dizaines de milliers d'ex-otages de Boko Haram disent avoir été victimes d'avortements forcés de l'armée nigériane.


Selon un rapport d'enquête de Reuters s'appuyant sur une trentaine de témoignages d'ex otages de Boko Haram, l'armée nigériane mènerait un programme secret d'avortement de masse.


 

Ainsi, plus de 10000 femmes ex otages de Boko Haram, kidnappées ou violées ont vu leur grossesse interrompue au cours de leur libération sans leur consentement depuis 2013.


Ces avortements ont été pour la plupart pratiqués sans que ces femmes, enceintes de quelques semaines ou jusqu’à huit mois, certaines parfois âgées de seulement 12 ans, n’aient été sollicitées pour donner leur consentement ou informées.


Interrogé sur ce rapport, le général de division Lucky Irabor, commandant de l'opération militaire 

contre l'insurrection islamiste Boko Haram dans le nord-est du pays a rejeté en bloc ses allégations lors

d'une interview à Maiduguri.


Le général Irabor a déclaré aux journalistes à Abuja que l'armée "n'enquêterait sur un rapport truffé de fausseté.


"Je ne pense pas que je devrais gaspiller mon énergie dans de telles choses", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse sur l'insurrection, le terrorisme et le banditisme dans le pays.


 

Le groupe de défense des droits humains Amnesty International a appelé pour sa part les autorités nigérianes à enquêter, à poursuivre les coupables et à accorder des réparations aux victimes.


A titre de rappel, l'insurrection de Boko Haram a coûté la vie à 40.000 personnes et en a poussé 2 millions d’autres à fuir leur foyer, selon l’ONU.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A Yamoussoukro, les chefs d'Etat doivent-ils lancer un appel à la Paix en Ukraine, en Somalie et en RDC ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas de toilettes publiques dans les villes, un soucis pour le tourism...
 
3216
Oui
99%  
 
14
Non
0%  
 
4
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Nigeria : Des milliers d'ex- otages de Boko Haram forcés à avorter, l'armée réagit
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Oh my... Oh my... Oh my... If these allegations were to be true, there would be, without question(s), some serious human rights violations... Wait and see, the wise (wo)man kindly says!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter