Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Justin Katinan appelle à l'union sacrée autour de sa candidature et annonce que «2023 doit être l'année du PPA-CI, de façon générale, et de façon particulière, à Port-Bouët »
 

Côte d'Ivoire : Justin Katinan appelle à l'union sacrée autour de sa candidature et annonce que «2023 doit être l'année du PPA-CI, de façon générale, et de façon particulière, à Port-Bouët »

 
 
 
 5102 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 janvier 2023 - 10:46


Justin Katinan Koné a pris prétexte de la cérémonie de présentation des voeux du nouvel an à ses collaborateurs et aux militants du PPA-CI, le samedi 08 janvier 2023 à son cabinet, sis à Cocody-Angré, pour s'adresser à son équipe de campagne. Au cours de cette rencontre, il a sonné le rassemblement et a appelé les uns et les autres à l'union sacrée autour de sa candidature.


«2023 doit être l'année du PPA-CI, de façon générale, mais, 2023 doit être l'année du PPA-CI de façon particulière, à Port-Bouët et dans le Hambol. Je voudrais souhaiter à tous une année de pleine et bonne santé, car la santé est le capital humain le plus important. Je voudrais avec votre permission souhaiter à notre parti, le PPA-CI, une année de succès politique, lors des élections locales qui auront lieu en 2023. C'est pour répondre à ce devoir de donner toutes les chances à notre parti, de gagner partout, que j'ai répondu favorablement à l'appel de la fédération de Port-Bouët», a déclaré le candidat du PPA-CI aux municipales prochaines å Port-Bouët.


Il a remercié toute la fédération de Port-Bouët, en commençant par 'la vieille mère', madame Bamba Massany, qui est la leader naturelle du PPA-CI à Port-Bouët, et, qui, de façon volontaire, a décidé de joindre sa voix à celle de la fédération, pour l'appeler, afin qu’il vienne candidater à Port-Bouët.


Justin Katinan Koné a révélé qu'il a déposé sa candidature à Port-Bouët pour relever un défi et répondre à l'appel des militants.


«J'ai répondu favorablement et j'ai, à cet effet, déposé ma candidature auprès de la structure spécialisée de notre parti pour porter les couleurs du PPA-CI aux élections prochaines. C'est un acte militant. C'est pour répondre à un appel militant. J'entends nous donner tous les moyens pour relever ce défi à Port-Bouët. C'est pourquoi, je voudrais saluer la présence ici de l'honorable Dodien qui a été candidat indépendant aux dernières élections législatives et qui a décidé de faire corps avec nous pour les municipales à venir », a-t-il ajouté.


«Un défi électoral est un défi collectif ; ce n'est jamais un défi personnel. Aucune personne, fut-elle la plus brillante au monde, ne peut gagner seule une élection. Une élection est l'affaire d'une équipe, d'une machine »


 

C'est pour donner un avant-goût de cette machine que le candidat du PPA-CI a souhaité ce repas, pour que les militants comprennent la diversité des ressources, qui se mettent ensemble pour un objectif unique qui est de remporter la victoire.

Le porte-parole du PPA-CI a indiqué que la colonne vertébrale de son action sera, certes, le parti, et les ramifications, les nerfs, les muscles, viendront se joindre à cette colonne vertébrale pour créer un corps fort et c'est dans cette dynamique que le parti pourra réussir.


«C'est pourquoi, je voudrais saluer tous nos camarades de l'APU (Association Port-Bouët Uni), qui se sont spontanément mis à notre disposition, à la disposition de notre parti et du candidat, pour assurer la victoire de notre parti. Je voudrais vous dire qu'une période électorale, c'est la période du tout : c'est-à-dire, la période du bon et du mauvais. C'est la période des rumeurs, des coups bas, des calomnies, etc. Il y en a qui appellent cela : stratégie de campagne. Diviser une équipe, en jouant sur les rumeurs, la susceptibilité des uns et des autres. C'est par notre capacité à surmonter ensemble ces rumeurs, et à nous montrer en bloc, que nous allons pouvoir déjouer le piège des rumeurs et de la division. Je voudrais pouvoir compter sur chacun de vous. Moi, par nature, j'ai appris à être un homme de rassemblement. Je ne voudrais pas faillir à cette responsabilité», a-t-il mentionné.


Justin Katinan Koné souhaite que sa candidature rassemble au lieu de diviser, car son objectif, c'est de rassembler d'abord son parti, puis les populations de Port-Bouët, autour d'un idéal qui est celui de la reconstruction de la commune avec une approche qui replace l'homme au centre des préoccupations.


«Merci à vous tous qui nous accompagnez sur ce chemin-là. Évidemment, j'ai une responsabilité politique à Port-Bouët, j'ai une responsabilité politique au Nord, et une responsabilité politique particulière dans le Hambol, ma région d'origine. C'est pourquoi, vous voyez, qu'en plus de mon cabinet et du staff de ceux qui ont porté ma candidature à Port-Bouët, il y a aussi les cadres PPA-CI du Hambol. Je m'y suis pris tard, mais je vais m'organiser pour recevoir de façon globale tous les cadres du parti originaires du Nord. Je voudrais souhaiter au PPA-CI du Hambol, notamment le CR, le CA, à tous les fédéraux, et à toutes les structures de base qui sont en train de s'implanter, une très bonne année 2023 », a-t-il ajouté.


Le porte-parole du PPA-CI a annoncé que dans le Hambol, il a une responsabilité particulière, car sa région est le carrefour qui articule le Nord et le Sud de la Côte d'Ivoire.


 

«Notre ancrage politique est donc déterminant. C'est pourquoi, je ne ménagerai aucun effort pour implanter davantage et faire avancer notre parti au niveau du Hambol. Je voudrais d'ores et déjà encourager tous ceux qui se sont déclarés candidats pour les différentes élections qui s'annoncent. Je voudrais aussi encourager tous nos camarades qui ont des velléités mais qui se sentent gênés, parce qu'ils ont des limites d'ordres financiers, à se libérer de ces soucis-là. Défrichons d'abord le champ, en nous déclarant candidats. Par la suite, nous allons aller à la recherche des boutures d'igname (les moyens financiers) », a insisté, M. Koné.


Son souhait est que le PPA-CI soit sur tout le territoire national, parce que c'est sa vocation, c'est un parti national et le Hambol doit donner cet exemple de sa présence partout. 


«2023 doit être l'année du PPA-CI, de façon générale, mais 2023, doit être l'année du PPA-CI de façon particulière, à Port-Bouët et dans le Hambol. Fédéral, notre victoire dépend à 90% de toi, de vous, la fédération. C'est pourquoi, je me tourne vers toi, pour terminer mon discours, en te demandant de remettre ta machine en route. Je voudrais aussi te demander de fermer les oreilles aux rumeurs, pour te consacrer à l'essentiel. Car, c'est une réalité de la vie : celui qui dirige s'expose toujours. Qui ne veut pas s'exposer ne dirige pas. Unissons-nous pour aller de l'avant, car nous avons une responsabilité particulière et historique vis-à-vis des populations de Port-Bouët », a-t-il conclu.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Justin Katinan appelle à l'union sacrée autour de sa candidature et annonce que «2023 doit être l'année du PPA-CI, de façon générale, et de façon particulière, à Port-Bouët »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
aucune trace du programme RIEN uniquement des auto congratulations entre eux quand je vous dis ils se moquent des ivoiriens ...mais maintenant les ivoiriens on les yeux grand ouvert tu viens faire quoi port c'est tabouret seulement ok les ivoiriens vont te montrer
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter