Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Conjoncture économique de la presse papier, Adama Bictogo annonce une rencontre avec des patrons le mercredi prochain
 

Côte d'Ivoire : Conjoncture économique de la presse papier, Adama Bictogo annonce une rencontre avec des patrons le mercredi prochain

 
 
 
 3816 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 janvier 2023 - 21:38


Adama Bictogo, Président de l'Assemblée nationale a annoncé ce jour au cours d'un déjeuner de presse qu'il rencontrera le mercredi 11 janvier 2023, un comité restreint des patrons de la presse papier pour "revisiter la vie professionnelle de cette presse".


"Le porte-parole a chuté sur les difficultés rencontrées par la presse, je crois que difficultés déjà discutées au niveau de l'exécutif mais c'est vrai que les difficultés de la presse peuvent être perçues comme un recul de la démocratie parce que la presse est partie prenante de la vitalité de notre démocratie. C'est donc tout à fait normal que l'Assemblée puisse être porteuse de message auprès de l'exécutif pour qu'ensemble nous puissions voir quels sont les moyens, si c'est par la loi qu'il faut agir, nous discuterons avec l'exécutif. Mais du rapport qui m'a été déjà fait par la Directrice de la communication nous avons identifié quelques difficultés mais nous avons aussi identifié quelques pistes.

Il faut un vrai débat de font. Et il y a une option à prendre mais l'Assemblee reste aux côtés de la. Je propose donc de recevoir un comité restreint des patrons de presse le mercredi à 11 heures à l'effet de pouvoir donc ensemble revisiter la vie professionnelle de cette presse", a précisé, le Président Bictogo en réponse à une doléance de Abdoulaye Sangaré qui affirmait que les médias sont effectivement dans une phase de grave crise économique et financière.


"Nous prions le Président de cette auguste chambre du parlement ivoirien de bien vouloir accepter de jeter un coup de projecteur sur notre secteur d'activité et aider à la prise de décision pour sauver ce corps de métier en danger. Et pour tant indispensable à la bonne santé et à la vitalité de notre jeune démocratie",a ajouté, le porte-parole.

Bien avant le Président de l'Assemblée nationale avait indiqué que la fluidité que l'institution recherche avec la presse doit aider à plus de compréhension.


 

"Mais en même temps, nous avons un autre rôle, c'est l'interpellation de la conscience mais encore plus vous que l'Assemblée qui a un rôle un peu de porte battante. Nous avons le devoir d'interpeller le Gouvernement sur les attentes de la population. Mais aussi de pouvoir amplifier, les réalisations du gouvernement. Je voudrais saluer, la transparence avec laquelle vous avez traduit les activités de l'Assemblée", a conclu, M. Bictogo.


La Secrétaire générale adjointe de l'Assemblée nationale, Tra Bi Aissa Aimée avait rappelé que cette rencontre avec la presse s'inscrit dans la droite ligne de la stratégie de communication institutionnelle de l'Assemblée nationale que son président a impulsée depuis son élection le 7 juin 2022 et qui vise à renforcer les liens entre l'institution et la presse.


Wassimagnon




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Conjoncture économique de la presse papier, Adama Bictogo annonce une rencontre avec des patrons le mercredi prochain
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Si la presse croit que sa mission principale est de faire l'Atalaku du pouvoir en place, ...il ne faut pas s'étonner des difficultés rencontrées.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
l'économie c'est simple tu t'adaptes ou tu disparait, la presse papier dans le monde souffre seul ceux qui font du bon journalisme de réflexion et investigations tiennent avec des formules d'abonnement exemple media part. Les gens vont pas lire la même infos sur plusieurs support , les koaci eux se débrouillent sans faire payer donc pourquoi subventionner une partie de la presse. moi je suis contre quand on voit le travail des journaux avec des unes palabreuses sans réel travail de journalisme. A eux de trouver des solutions se réunir par idéologie ils pourront pas tous vivre de toute façon.c'est mon humble avis le futur nous situera
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Bictogo est le propriétaire d'Edipress qui a accumulé d'importantes dettes avec ses titres de la presse-papiers. De la presse poubelle certes mais bon...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter