Libéria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia :  Une cargaison d'armes dont 450 mitrailleuses saisie au port de Monrovia, un suspect identifié
 

Liberia : Une cargaison d'armes dont 450 mitrailleuses saisie au port de Monrovia, un suspect identifié

 
 
 
 4222 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 janvier 2023 - 12:20

Une partie des armes saisies



Une énorme cargaison d'armes et de munitions illégales stockées dans un conteneur a été découverte et saisie tard dans la soirée du mercredi 04 janvier 2023 au port de Monrovia par la police au Libéria. La Police a ouvert une enquête sur la découverte du conteneur d'armes à feu et de munitions.


La découverte des armes de contrebande a été rendue publique le 05 janvier 2023 à Monrovia par le chef de la police. L’opération a été possible grâce à une opération de sécurité conjointe des forces de sécurité et de renseignement.


Saisie et enquête


 

À cet effet, l'Inspecteur Général de la Police (IGP) du Liberia, le Colonel Patrick Sudue, a déclaré lors d'une conférence de presse le jeudi 5 janvier 2023 à Monrovia que « les armes ont été découvertes à la fois dans un conteneur au port franc de Monrovia et dans la communauté G-4 de Brewerville ».


Sur les détails des armes, l’IGP a signalé que certaines des armes comprennent les M16 et AK47 et environ 450 mitrailleuses. Les armes, a déclaré Sudue, ont la capacité de détruire tout le pays en raison de « leur sophistication avancée ». Certains des fusils découverts selon des sources sécuritaires sont montés avec des lunettes de lance à longue portée.


Les premières investigations ont révélé d’après le Colonel Sudue que « l'enquête policière a identifié un certain Benjamin Baker, un Libérien basé au Texas, aux États-Unis d'Amérique, comme le principal suspect envoyant des armes au Libéria ».


Barbara Debah, une résidente de la communauté Old Road, et une autre dame identifiée uniquement comme Melvina ont été nommées complices de Baker. La première personne citée est suspectée d’être le destinataire désigné de l'envoi tandis que la seconde est le transitaire. Le gouvernement libérien a entamé une collaboration avec son homologue américain pour s'assurer que le principal suspect soit renvoyé au Libéria pour y être poursuivi.


Rappelons que la saisie de cette cargaison d’armes est intervenue quelques jours après que le chef d'Etat-major des Forces Armées du Libéria, le Major-général Prince C. Johnson, ait révélé le 06 décembre 2022 dans une interview radio avoir reçu plusieurs SMS de personnes tant à l’intérieur qu'à l’extérieur du pays, lui demandant d'organiser un coup d'État au moment où le Président George Weah était en voyage hors du pays.


 

À ces incitations, le chef de l'Armée libérienne a opposé une fin de non-recevoir et a assuré que l'Armée sous son commandement ne s'engagera pas dans des actes qui feraient dérailler la paix et la démocratie au Libéria.



Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoires pharmaceautiques ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Investissements chinois et libanais, danger sur le blanchiment d'arge...
 
4231
Oui
77%  
 
1024
Non
19%  
 
218
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Liberia : Une cargaison d'armes dont 450 mitrailleuses saisie au port de Monrovia, un suspect identifié
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter