Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Locales 2023, depuis Adjamé, aux côtés de Farikou, Diawara : « il faut tout arracher » en vue de 2025
 

Côte d'Ivoire : Locales 2023, depuis Adjamé, aux côtés de Farikou, Diawara : « il faut tout arracher » en vue de 2025

 
 
 
 2548 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 21 mai 2023 - 19:50

Diawara et Farikou samedi à Abidjan



Le RHDP a porté son choix sur le débuté maire d'Adjamé, Farikou Soumahoro pour le représenter au cours des élections municipales du 2 septembre 2023. Le maire sortant a été présenté hier aux populations par Adama Diawara, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique en présence d'une foule de militants.


L'émissaire du RHDP a à l'occasion situé l'impact des élections locales de 2023 sur la présidentielle de 2025. Selon lui, 2025 passe par les élections locales de 2023.


« Parce qu'en 2023, quand on va gagner haut les mains, je peux vous dire que ça va déjà sonner les adversaires qui seront déjà groguis debout. Or, je touche du bois, s'ils arrivent à remporter beaucoup de mairies, beaucoup de régions, ça va les galvaniser. Ils vont se dire, le monstre RHDP, on peut le terrasser et sans oublier que ça va leur procurer un peu de moyens pour pouvoir nous combattre en 2025. Donc, il n'est pas question, de leur laisser un minimum de place en 2023, il faut tout arracher. Il faut faire très attention, il ne faut pas s'assoir pour dire que, Adjamé, c'est chez nous, nous sommes nombreux, c'est acquis », a déclaré, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.


Il a affirmé que la candidature de Farikou Soumahoro a été adoubée par le parti, parce qu'il est un homme de terrain. C'est pourquoi, le représentant du parti demande aux militants qui n'ont pas été choisis de rentrer dans les rangs pour éviter une défaite à Adjamé.


« Un parti politique, c'est d'abord la discipline, quand la direction du parti choisit un candidat, il faut que l'ensemble du parti se range derrière lui. Si chacun se lève pour faire ce qu'il veut, on va dans tous les sens et en plus, il ne faut pas oublier qu'on est plus seul sur la piste. Si on est le seul parti qui va à la compétition, ce n'est pas grave. Mais lorsqu'il y a d'autres poids lourds tels que, le PDCI, le PPA-CI etc, mais il faut faire attention. Si vous allez en rang dispersé, c'est bonjour les dégâts. Il n'est pas question qu'on accepte un ou des candidats indépendants. Si on le fait, on disperse nos forces et on permet à l'adversaire de l'emporter. Or, nous n'allons pas pour perdre, nous allons pour gagner. Nos frères et sœurs qui ont postulé et qui n'ont pas été retenus, il faut qu'ils se rangent derrière Farikou, parce que c'est le candidat officiel du parti. Je préfère qu'on n'en arrive pas aux sanctions, il faut que tout le monde se range derrière le candidat officiel de telle sorte qu'on garantisse la victoire », a ajouté, M. Diawara.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il a rappelé que ces élections sont importantes pour le RHDP, parce que tous les poids lourds de la politique ivoirienne seront au départ de la course, à commencer par le PDCI-RDA et le PPA-CI. Donc, il va falloir que le RHDP démontre qu'il est bel et bien, le premier parti de Côte d'Ivoire.


« Ce qui veut dire, les mairies, les régions qui sont déjà dans notre escarcelle, il faut qu'on les conserve et qu'au-delà, on aille récupérer des communes ou des régions qui ne sont pas dans notre giron pour le moment. Il faut les conserver de la façon la plus totale possible, avec un taux de participation élevé. On ne va pas se contenter de 50%, on va viser 70 à 80% voire plus. Au-delà de la Côte d'Ivoire, la communauté internationale nous regarde donc, les élections locales de 2023 à venir, seront une espèce de baromètre à partir duquel, la communauté internationale va juger la force de frappe, l'ancrage du RHDP dans le Landerneau politique ivoirien. Donc, nous comptons sur vous pour que cela se face de la façon la meilleure possible pour notre parti », a mentionné, le ministre.


Adama Diawara a conseillé le candidat à savoir faire preuve d'humilité, de grandeur d'esprit et à avoir comme leitmotiv, la cohésion, la solidarité aussi bien qu'à l'intérieur du RHDP et qu'envers l'ensemble des populations d'Adjamé. Parce que la victoire passe par là.


Conscient de sa tâche, le candidat Farikou Soumahoro s'est dit heureux de représenter et de défendre à nouveau les couleurs du RHDP aux prochaines élections municipales. Selon lui, si cette reconduction a été possible, c'est grâce au travail de chacune et de chacun.


 

« Vos efforts déployés et vos convictions sont restés intacts et immuables. Je tiens donc à saluer toutes les entités politiques et apolitiques d'Adjamé qui ont contribué fortement à cette désignation. Je mesure l'ampleur de la mission qui nous incombe. Cet acte n'est rien d'autre qu'une mise en mission à laquelle je voudrais associer toutes les forces vives de notre chère commune », a-t-il ajouté.


Pour la victoire, le maire sortant a appelé au rassemblement des fils et filles de la commune derrière le choix du président de la République.


«Adjamé a besoin de l'engagement de chacune et de chacun. Je veux voir derrière cette candidature une équipe disciplinée, solidaire et conquérante. Je veux voir un nouvel état d'esprit fédérateur qui pourra ratisser les indécis et les plus sceptiques. Un important travail de mobilisation a déjà commencé. Il nous faut conjuguer nos efforts pour une victoire éclatante. C'est en construisant ensemble dans l'union et la paix que nous obtiendrons le succès », a-t-il conclu.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Locales 2023, depuis Adjamé, aux côtés de Farikou, Diawara : « il faut tout arracher » en vue de 2025
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter