Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:    Adjamé Bracodi, les riverains font échec à l'expropriation d'un de leurs sites par un opérateur économique
 

Côte d'Ivoire: Adjamé Bracodi, les riverains font échec à l'expropriation d'un de leurs sites par un opérateur économique

 
 
 
 13669 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 24 mai 2023 - 18:03


Adjamé-Bracodi, quartier d'une très grande renommée dans la commune d'Adjamé, a vécu des heures chaudes dans la matinée de ce mercredi 24 mai 2023. La raison, c'est que très tôt ce matin, les riverains ont été réveillés par des bruits d'engins sous escorte sécuritaire, venus déguerpir l'un de leurs sites, qui serait devenue la propriété d'un opérateur économique malien, répondant à l'identité de Fofana Diafara.


Ce site déclaré domaine public, doit normalement abriter un centre de santé, réclamé de tous leurs vœux par les habitants de ce quartier depuis plusieurs années. C'est au moment même où ceux-ci sont en négociations très avancées avec la mairie et des investisseurs sur l'exécution de ce projet, qu'ils apprennent que ledit site est devenu une propriété privée.


Quoi de plus pour soulever le courroux des riverains qui se sont opposés par tous les moyens à cette opération de déguerpissement de l'espace occupé provisoirement par de petits commerçants.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

" C'est hier ( mardi 23 mai ndlr) que nous avons été informés que l'espace va être déguerpi ce mercredi, parce qu'il appartient à un individu qui en serait le propriétaire, car possédant tous les papiers relatifs au titre foncier, y compris L'Arrêté de Concession Définitif (ACD). Comment a-t-il pu avoir tous ces papiers faisant de lui le propriétaire d'un domaine public réservé à un projet communautaire aussi important qu'un centre de santé ? Nous nous posons vraiment des questions dans la mesure où ce site est sur le même lot que le foyer des jeunes et le commissariat du 27e arrondissement de notre quartier ", s'est interrogé Traoré Ahmed Mamadou, habitant du quartier Bracodi.


Ce sont justement ces questionnements qui ont poussé ces riverains, composés majoritairement de jeunes, à prendre d'assaut la mairie d'Adjamé, pour exiger du premier magistrat de cette cité en l'occurrence Soumahoro Farik, des explications, puisque parmi les entités débarquées sur le site pour l'opération de déguerpissement, se trouvait le service technique de la mairie.


Le maire, après avoir écouté la délégation venue d'Adjamé Bracodi, a marqué son étonnement relativement à l'exécution d'une telle opération dont il en ignore les tenants et les aboutissants.

 " Je ne sais vraiment pas de quoi il s'agit. Comment ce monsieur a pu avoir un titre foncier sur ce site alors qu'aucune enquête de Comodo et incomodo n'a été menée ? La mairie n'est pas informée de ce dossier", a-t-il déclaré, avant de donner des recommandations fermes à ses administrés du quartier Bracodi : " Je vous demande de faire opposition à cette action en faisant signer des pétitions à chaque famille résidant dans ce quartier pour marquer votre désapprobation. Faites suivre cela d'un courrier de désapprobation que vous nous enverrez, afin que nous les transmettions au ministre de la construction. Il n'y aura aucune action sur ce terrain. Nous sommes là pour protèger les intérêts de la population et non le contraire. C'est vrai que nous sommes pauvres, mais dans notre pauvreté, nous sommes riches et donc nous n'allons jamais brader notre patrimoine", a rassuré le maire Soumahoro Farik.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Les riverains d'Adjamé Bracodi eux, se disent déterminés à contrer par tous les moyens cette tentative d'expropriation. Car disent-ils, " il est inacceptable qu'un projet privé prenne le pas sur un projet communautaire, qui plus est, concerne la santé et le bien-être des populations ".


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Adjamé Bracodi, les riverains font échec à l'expropriation d'un de leurs sites par un opérateur économique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter