Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : L'armée dément la libération de chefs jihadistes contre des otages maliens
 

Mali : L'armée dément la libération de chefs jihadistes contre des otages maliens

 
 
 
 3535 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 12 juillet 2023 - 10:33

Le colonel Souleymane Dembelé



L'information selon laquelle des chefs jihadistes auraient été libérés en échange de prisonniers a été démentie par les autorités maliennes.


 Selon la Direction de l'information et des relations publiques de l'armée malienne (Dirpa), la libération de prisonniers du groupe État islamique au Grand Sahara (EIGS) contre des otages maliens, tel que relayé par des médias étrangers est fausse .


 

Le 8 juillet, RFI, citant plusieurs sources sécuritaires maliennes et diplomatiques avait rapporté que les autorités de transition maliennes ont libéré Oumeya Ould Albakaye, capturé par la force française Barkhane en juin 2022 avant d’être remis aux autorités maliennes de transition. Le second, Dadi Ould Cheghoub plus connu sous le nom d'Abou Dardar,arrêté en 2021.


Le média français avait souligné que ces libérations avaient pour objectif d’obtenir la libération d’otages maliens et l’instauration d’une trêve qui doit permettre aux autorités de transition de mener leurs activités, notamment électorales, dans les zones contrôlées par le groupe État islamique, et principalement à Ménaka.


« Comment vouloir lutter contre le terrorisme et libérer des terroristes? », a lancé le Colonel Souleymane Dembelé Directeur de la Dirpa au cours d'une conférence de presse organisée mardi à Bamako.


« Je n'ai aucune information concernant la véracité de cette information relayée par des médias étrangers sur les réseaux sociaux. Ce qu'il faut se dire c'est qu'on ne peut pas lutter contre le terrorisme et vouloir libérer des terroristes » a-t-il déclaré à la presse.


Les rapports entre la junte au pouvoir à Bamako et Paris, ancienne puissance coloniale, se sont brutalement dégradés poussant les deux pays à la rupture après neuf ans de présence française ininterrompue pour lutter contre les djihadistes .


 La France a été poussée vers la sortie par les autorités militaires maliennes, six mois après l’arrivée des paramilitaires russes.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali : L'armée dément la libération de chefs jihadistes contre des otages maliens
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter