Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Yakassé-Attobrou, un instituteur à la retraite découpe et brûle le corps de sa compagne après l'avoir surpris dans le lit conjugal avec un autre homme
 

Côte d'Ivoire : Yakassé-Attobrou, un instituteur à la retraite découpe et brûle le corps de sa compagne après l'avoir surpris dans le lit conjugal avec un autre homme

 
 
 
 15918 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 05 août 2023 - 10:36

Yakassé-Attobrou (Ph KOACI)



Les cas d’infidélité sont bien souvent au centre des disputes interminables dans les couples dans la plupart des sociétés africaines. En Côte d’Ivoire, les statistiques ont démontré que sur les cas de divorces constatés, la question de l’infidélité est au centre des séparations des couples.


Dans la localité de Yakassé-Attobrou, dans la région de la Mé, un cas d’infidélité présumé a poussé l’un des conjoints à mettre fin à la vie de sa femme, et ce, de la pire des manières.


En effet, un instituteur à la retraite, vivant avec deux femmes avait établi son quartier général dans un campement de Yakassé-Attobrou où il y avait ses champs.


Dans la localité, certaines langues accusaient la seconde épouse du vieux de 70 ans d’infidélité. N’accordant aucune importance aux dires de la rue, l’instituteur à la retraite sera face aux faits accomplis, lorsque de retour de ses champs, il surprend l’une de ses compagnes dans le lit conjugal avec un autre homme.


 

Ne pouvant pas supporter les ébats sexuels torrides qui se passaient devant lui, entre l’amant et sa jeune compagne, le septuagénaire, prend son calme et demande à l'amant de dégager les lieux.


Pris la main dans le sac, ce dernier se saisit de ses habits et prend la poudre d’escampette sans se soucier du cas de la dame qu’il a laissé derrière lui. L’instituteur à la retraite, face à sa compagne décide d’exprimer sa colère d’une des manières les plus atroces.


Il prend une machette qui était déposée dans la cour et découpe sa compagne sans remords. Le drame étant commis et redoutant la justice populaire dans le village, l’instituteur à la retraite décide de passer à une autre étape. Il prend la décision d’incendier sa maison avec à l’intérieur le corps de son épouse pour laisser croire qu’elle a trouvé la mort dans cet incendie.


Non-convaincus des allégations de leur papa, les enfants de la défunte dame décident de réaliser une autopsie pour connaître la cause du décès de leur mère.


 

Les résultats de l’autopsie révèlent bien évidemment que la dame avant de mourir avait subi des violents coups de machette qui ont causé sa mort. Écroué après avoir jugé, l’ex-enseignant pris de remords affirme qu’il regrette son acte.




Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Yakassé-Attobrou, un instituteur à la retraite découpe et brûle le corps de sa compagne après l'avoir surpris dans le lit conjugal avec un autre homme
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Face à un tel acte humain, il y avait vraiment de quoi à rétablir la peine de mort. Quelle cruauté !
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Je te comprends, mais certains perdent completement la tete face á une telle situation. Il pouvait se maitriser puisqu'il a deux femmes.
 
 il y a 10 mois
SRIKABLA
J'aurais préferé plutot qu'il s'attaque á l'homme en laissant sa femme en vie. Il est souvent difficile de se maitriser face á un tel acte. Quand un mari découvre un tel fait, la meilleur solution est de se maitriser et se séparer definitivement de sa femme. Nous faisonssouvent du n'importe quoi sous l'effet de la colere extreme. Ce genre de chose m'était arrivé á moi @SRIKAH; je n'ai pas paniqué, je me suis séparé de mon ex, et pourtant j'avais fait tout pour elle. Les femmes sont versées partout. Si une te trahit, tu prends une autre et la vie continue.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lasak
Yaco à toi frère. C'est une scène presqu'insupportable.
 
 il y a 10 mois
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter