Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Après une semaine d'arrêt de travail, les magistrats reprennent le service
 

Burkina Faso : Après une semaine d'arrêt de travail, les magistrats reprennent le service

 
 
 
 2142 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 août 2023 - 07:11

Vue de magistrats burkinabè (Ph)


Les syndicats des magistrats du Burkina Faso qui observaient un arrêt de travail illimité suite à l’intrusion de militaires dans un palais de justice pour faire libérer une guérisseuse traditionnelle, a appelé à suspendre leur mouvement d'humeur à compter de ce mardi. 


En effet, dans une déclaration en date du 29 juillet 2023, l’intersyndicale des magistrats, suite à l’intrusion de militaires au Tribunal de Grande Instance Ouaga II pour interrompre le cours d’une procédure pendante devant le parquet de ladite Juridiction, avait appelé à une suspension immédiate des activités juridictionnelles sur toute l’étendue du territoire national.


Selon les syndicats, l’ensemble des magistrats qui se sont mobilisés pour le strict respect de ce mot d’ordre.


 

Par ailleurs, plusieurs quelques structures syndicales et associatives ou personnes physiques attachées à l’idéal de justice et a l’État de droit avaient exprimé leur soutien aux magistrats qui exigeaient la réintégration de la guérisseuse à la maison d'arrêt et de correction avant la reprise de leurs activités. 


Selon un communiqué du procureur du Faso, sur demain de la guérisseuse, Amsetou Nikièma dite Adja, décision a été prise de la garder en détention à la prison militaire plutôt qu'à la prison civile pour des raisons de sécurité.


 « Au regard de certaines initiatives en cours dans l’optique de réaffirmer le sacro-saint principe de l'indépendance du pouvoir judiciaire, l’intersyndicale invite l’ensemble des magistrats à procéder à la suspension de l’arrêt des activités juridictionnelles », ont écrit les trois syndicats des magistrats dans un communiqué. 


«Par conséquent, il les exhorte à reprendre les activités juridictionnelles dès ce mardi 08 août 2023 et à rester mobilisés pour la suite du mouvement qui demeure subordonnée aux résultats des initiatives en cours ». 


En rappel, Adja Nikièma est poursuivi avec huit autres personnes pour « séquestration et coups et blessures » sur un quinquagénaire après la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle on voyait ses employés rouer de coups de fouet un homme. 


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Après une semaine d'arrêt de travail, les magistrats reprennent le service
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter