Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Enseignement Technique et Professionnel, une enveloppe de 137 milliards FCFA annoncée pour redynamiser le dispositif de la formation initiale
 

Côte d'Ivoire : Enseignement Technique et Professionnel, une enveloppe de 137 milliards FCFA annoncée pour redynamiser le dispositif de la formation initiale

 
 
 
 4534 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 04 octobre 2023 - 12:55

Yavo Atté Alain Bernabé mardi à Abidjan



Crée le 06 avril 2021, dans l'objectif d'apporter une solution aux préoccupations de la société en lien avec le développement des compétences, tant au niveau de la formation professionnelle initiale et continue que de l’apprentissage, le ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage (METFPA), s'est vu investi de deux principales missions. La première consiste à répondre à la demande en formation des populations pour leur insertion dans la vie active et favoriser leur promotion socioprofessionnelle et la.deuxième, satisfaire les besoins des entreprises en personnels qualifiés en vue d’améliorer leur performance et leur compétitivité.


Dans ce sens, le ministère de l'Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage a mis en place un programme dénommé Académie des Talents ayant pour objectif de faire de l’ETFPA un laboratoire de développement des talents des jeunes intégrant ce système de formation. Il s’agit, à terme, de revaloriser le dispositif de formation initiale de l’ETFPA, afin de mieux soutenir la croissance économique du pays.


Ce mardi 03 octobre 2023, du haut de la tribune du Centre d'Information et de Communication Gouvernementale (CICG) dans le cadre de sa rencontre hebdomadaire dénommée " Tout Savoir Sur...", Yavo Atté Alain Bernabé, Directeur général de la formation initiale (DGFI), a livré un cours magistral sur l'Académie des Talents (ACT), ce dispositif destiné à donner plus de lisibilité et de visibilité à l'enseignement technique, la formation professionnelle et l'apprentissage.


" De façon plus spécifique, l’Académie des Talents a pour but de renforcer la capacité d’accueil de l’ETFPA et d’améliorer les rendements interne et externe de ce dispositif. Dans un contexte d’éducation pour tous, il importe que l’ETFPA puisse disposer d’une offre crédible de formation afin d’attirer le maximum de jeunes et de leur fournir une qualification susceptible de favoriser une insertion professionnelle durable", a-t-il présenté d'entrée.


 

Selon le D.G de la Formation Initiale de l'ETFPA, deux cibles majeures sont attendues dans le cadre de ce programme à l’horizon 2030, à savoir atteindre un taux d’insertion professionnelle de 80% pour les diplômés de l’ETFPA et faire grimper la part de l’ETFPA dans les effectifs totaux du secondaire de l’ordre de 20%.


Pour relever ce défi, la stratégie mise en œuvre dans l’ACT se décline en six (6) composantes clés que sont l'amélioration de l'accès au dispositif de l'ETFPA, le renforcement des capacités des personnels, la rénovation de la gouvernance des établissements techniques et professionnels, l'assurance de l'adéquation Formation-Emploi, le renforcement de la communication sur l'ACT et la création des conditions favorables au pilotage, à la gestion ete suivi- évaluation des activités de l'académie des talents.


Ainsi, de 2022 à ce jour, plusieurs projets ont été mis en œuvre au cours de l’année 2022 dans le cadre de l’Académie des Talents. Il s'agit notamment des réformes qui ont permis l'adoption de trois textes majeurs à savoir la loi d’orientation de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, le décret portant réglementation de la bourse et du secours financier de l’ETFPA, la transformation de 14 Centres de Formation Professionnelle en Lycées Professionnels.


Les projets majeurs pour 2023


L'invité du CICG de ce mardi 03 octobre 2023, a également passé en revue les projets à achever en 2023. Il s'agit du Lycée Professionnel Sectoriel de Botro, dans la région du Gbêkê, qui sera construit et équipé dans le cadre du C2D2 pour un coût de 3 159 194 981 FCFA ; le Centre de Développement et de Gestion des Curricula de Cocody qui sera construit et équipé pour un coût de 2 133 243 439 FCFA, le Centre de Formation aux Métiers des Energies Renouvelables sera construit et équipé pour un coût de 6 559 570 000 FCFA, la purge des droits coutumiers des sites destinés aux nouveaux projets de construction d’établissements dans les localités d’Adaou (Aboisso), Didievi, Korhogo, Séguéla, Sinfra, Soubré et de Yamoussoukro sera effective en 2024 sur le budget de l’Etat . La première phase des travaux de Réhabilitation et d’Équipement de 2 établissements (EBP de Yamoussoukro et CFP d’Alépé) ; la première phase des travaux de Réhabilitation et d’équipement du CET d’Adzopé et du Lycée Technique de Bouaké sera achevée respectivement en août et en décembre 2024. Ces travaux seront financés par l’entreprise OMNITRAVAUX pour le CET d’Adzopé (3 830 000 000 FCFA) et par le budget du C2D pour le LT de Bouaké (343 971 162 FCFA).


En outre, les travaux d’aménagement des salles de classes des établissements de l’ETFPA sur toute l’étendue du territoire national seront réalisés. Ce projet est financé par l’Etat à hauteur d’une valeur de 400 000 000 FCFA ; les établissements de l’ETFPA au nombre de 15 seront équipés en matériels didactiques pour accompagner les établissements à ouvrir les nouvelles filières BT ; 10 programmes de formation de l’ETFPA seront rénovés en lien avec les branches professionnelles. Ce sont :. Maçonnerie, Peinture Bâtiment, Electricité d’Equipement, Froid Climatisation, Sanitaire Social, Bâtiment Chantier Gros Œuvre, Bâtiment Métreur Gros Œuvre, Electromécanique, Maintenance Véhicule et Engin et Menuiserie Ebénisterie. Le coût estimatif de ces actions est de 200 000 000 FCFA et est financé par l’État. 2000 jeunes apprenants seront équipés en kits de protection individuelle , les capacités de 200 personnels administratifs et enseignants seront renforcées ; 15 élèves de la première promotion de ces classes préparatoires seront formés à partir de septembre 2023. Le coût estimatif de la rénovation des salles ainsi que l’acquisition d’équipements est de 400 000 000 FCFA et est financé par l’État.


 

A cela s'ajoutent plusieurs projets qui devront se poursuivre au delà de 2023. Ils concernent les travaux de gros œuvres de 7 établissements de formation Professionnelle dans les localités, d’Abobo-Ebimpé, Dabakala, Diabo, Gbéléban, Kong, Korhogo et de Yamoussoukro seront réalisés à 50 % à fin décembre 2023 ; les travaux de construction du Lycée Technique et Professionnel de Daloa dans le district de Sassandra-Marahoué d’un coût de 13 547 920 283 FCFA et financés par le FKDEA seront réalisés à hauteur de 20% à fin décembre 2023 ; les ateliers TIC, Automatisme et Mécanique de l’IPNETP seront équipés pour la formation des formateurs de l’ETFPA par la KOICA, la coopération coréenne, les travaux de construction et d’équipement de 3 centres de formation professionnelle à Dimbokro, Dabou et Agboville ainsi que du Département Agriculture de l’IPNETP d’un coût de 32,9 milliards de FCFA et financés par la BID seront réalisés à hauteur de 20% ; la deuxième phase des travaux de réhabilitation et d'équipement des Lycées Techniques d'Abidjan et de Yopougon, du LPC Yopougon et du CBCG Abidjan est réalisée pour un coût de 30 990 000 000 FCFA et financés par l'entreprise OMNITRAVAUX. Ce projet prend fin en août 2024, sans oublier d'autres projets indispensables.


En somme, sur la periode.2023-2025, selon Yavo Atté Alain Bernabé, c'est une enveloppe de 137 milliards de fcfa qui a été prévue par le gouvernement dans le cadre du Pjgouv pour bâtir un dispositif de formation technique et professionnel solide et probant. 90 milliards dans cette enveloppe seront consacrés aux travaux prévus pour l'année 2023, 23,8 milliards pour 2024 et 25 milliards pour 2025.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Enseignement Technique et Professionnel, une enveloppe de 137 milliards FCFA annoncée pour redynamiser le dispositif de la formation initiale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter