Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Informations en ligne, les responsables des médias invités à filtrer les commentaires des internautes au risque de tomber sous le coup de la loi
 

Côte d'Ivoire : Informations en ligne, les responsables des médias invités à filtrer les commentaires des internautes au risque de tomber sous le coup de la loi

 
 
 
 759 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 février 2024 - 14:08


L'Autorité Nationale de la Presse ( ANP), l'organe de régulation de la presse en Côte d'Ivoire a tenu, ce jeudi 22 février 2024 à la Maison de la Presse au Plateau, la 25e session de sa rencontre de formation et de sensibilisation des journalistes dénommée " ANP Academy".


Le thème retenu pour cette session était " Information en ligne et commentaires des internautes : défis et responsabilités". Cooptés pour instruire les journalistes et responsables de médias en ligne sur ce thème, Israël Guébo, journaliste et manager des médias, a entamé son intervention en s'appuyant sur deux exemples de commentaires nocifs publiés par des internautes réfugiés sous des pseudonymes ou avatar, et qui ont été préjudiciables à des individus à la suite d'articles publiés sur des médias en ligne.

 

A la lumière de ces exemples, le paneliste a invité les responsables des médias en ligne à être de plus en plus vigilants sur les commentaires laissés par leurs lecteurs ou internautes sous leurs différentes publications, car ils ont une responsabilité sur ces commentaires en tant que professionnels de l'information. 


Israël Guébo a souhaité que les patrons de presses en lignes investissent dans les community manager, pour assurer la modération et filtrer les commentaires de sorte à ne pas entamer la crédibilité de leurs médias. 


 

" La modération est importante car elle vous protège contre les contenus nocifs. En outre, cela permet de préserver une atmosphère de bonne entente. De plus, grâce à la modération, vous vous mettez à l'abri de la désinformation. Enfin, elle vous permet d'assurer la protection de la vie privée des utilisateurs ", a-t-il recommandé. 


Selon Israël Guébo, il existe plusieurs types de modérations à savoir, la modération préalable qui permet de filtrer les commentaires avant leur publication, la modération réactive, qui consiste à supprimer un commentaire en fonction de son caractère nocif, la modération participative, dans laquelle les internautes sont appelés eux-mêmes à sanctionner certains commentaires, la modération automatisée où l'ordinateur se charge de supprimer des commentaires et la modération manuel. " Le vrai but, c'est de tout faire filtrer de sorte à ne pas s'exposer à la rigueur de la loi et garder intact la crédibilité de son média", a insisté le paneliste. 


Pour sa part, Alexandre Koné, procureur de la République adjoint, s'est appesanti sur le volet juridique et les peines encourues par les auteurs d'articles de diffamation, d'atteintes à l'honorabilité du chef de l'État et plusieurs autres manquements. Des dérives qui sont passibles d'emprisonnement et de plusieurs millions d'amendes. 


Cette session a été rehaussée de la présence de Samba Koné, président de l'ANP, Alfred Dan Moussa, directeur général de l'ISTC Polytechnique et de plusieurs responsables de médias. 


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Informations en ligne, les responsables des médias invités à filtrer les commentaires des internautes au risque de tomber sous le coup de la loi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter