Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Gestion des ressources en Eau, forêt et faune, Laurent Tchagba rassure : « Tout est mis en œuvre pour que les choses s'améliorent »
 

Côte d'Ivoire : Gestion des ressources en Eau, forêt et faune, Laurent Tchagba rassure : « Tout est mis en œuvre pour que les choses s'améliorent »

 
 
 
 1668 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 06 mai 2024 - 19:14



Invité de l’émission « RTI 1 Reçoit », le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba, au cours de son grand oral qui a duré 90 minutes, a fait tout simplement étalage de sa grande maitrise des sujets liés à son département ministériel.


Répondant aux préoccupations des journalistes, Laurent Tchagba dans une explication méthodique étayée par des exemples concrets, a rassuré les Ivoiriens de la bonne gestion intégrée des ressources en eau en Côte d’Ivoire, ainsi que la restauration du couvert forestier et la sauvegarde de la faune ivoirienne.


Sur la gestion des ressources en eaux, le ministre a fait savoir que tout est mis en œuvre pour garantir la gestion durable des ressources en eau, malgré les nombreux cas de pollutions causés par les déchets industriels, l’orpaillage illégal et les pesticides.


Il a précisé qu’en plus de ses hommes déjà très mobilisés sur le terrain, des moyens logistiques à savoir des drones ont été acquis en grand nombre pour couvrir la surveillance des eaux.


 

Pour le ministre, le contexte actuel de développement des activités économiques, l’augmentation des besoins alimentaires et énergétiques et les effets néfastes du changement climatique, favorisent une forte pression sur les ressources en eau qui sont un enjeu majeur.


Il a promis que sa maîtrise et son partage sont des défis pour son département qui a engagé des actions fortes pour non seulement gérer durablement cette précieuse ressource, mais également pour la protéger, afin d’éviter qu’elle soit source de conflit mais plutôt source de paix.


« Tout est mis en œuvre pour que la ressource en eau ne vient pas à manquer. Nous pouvons rassurer que la Côte d’Ivoire a suffisamment de ressources en eau. Il y a juste des équilibres à faire avec la gestion intégrée des eaux, faire de la retenue d’eau », indique le membre du gouvernement.


Laurent Tchagba a également expliqué que le nouveau code de l’eau réorganise le cadre institutionnel de la police des eaux et introduit des infractions nouvelles avec des sanctions plus lourdes, eu égard au caractère vital de l’eau et à son appartenance au patrimoine commun national.


S’agissant de la restauration du couvert forestier, l’émissaire du gouvernement a expliqué en large que dans la mise en œuvre de la politique forestière du pays déclinée en Stratégie de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts (SPREF), un montant de 616 milliards FCFA est à rechercher auprès du secteur privé et des partenaires au développement pour le financement de la politique forestière de la Côte d’Ivoire qui devrait permettre au pays d’atteindre 20% de couvert forestier à l’horizon 2030. 


L’invité de RTI 1 a en outre, précisé que beaucoup d’actions sont en cours y compris la mobilisation des ressources. Abordant l’épineuse question du sciage illégal, le ministre des Eaux et Forêts a indiqué qu’il a présidé du 18 au 19 avril 2024 à Yamoussoukro un atelier de « réflexion sur la lutte contre le sciage illégal et la recherche de stratégies pour l’approvisionnement du marché national en bois légal ».


 

Il a promis que des actions sont en cours pour une lutte plus accrue contre ce fléau, dans l’optique de l’éradiquer. 

Pour la sauvegarde de la faune, Laurent Tchagba a précisé que les projets de loi sur la nouvelle gestion de la faune et la protection des éléphants en Côte d’Ivoire ont été adoptés en commission le 23 avril 2024 à l’Assemblée nationale.


Le ministre a relevé que ces projets prévoient un moyen de contrôle de la bonne gouvernance du secteur faune au travers de l’observation indépendante et institue de nouveaux types, tels que les sanctuaires de faune, les centres de sauvegarde, les ranchs d’élevage de faune, les jardins zoologiques et les zones cynégétiques ou zones de chasse, propose des actions innovantes en vue de restaurer les habitats des éléphants et garantir à long terme leur sauvegarde et institut des sanctuaires d’éléphants, c’est à dire appelle à plus de protection et d’attention. Au cours de l’émission, le ministre Laurent Tchagba qui était face aux journalistes a présenté avec brio les acquis, les défis et perspectives de son département ministériel notamment les ressources en eaux, les forêts et la faune.



Wassimagnon

 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Gestion des ressources en Eau, forêt et faune, Laurent Tchagba rassure : « Tout est mis en œuvre pour que les choses s'améliorent »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter