Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Cissé Bacongo à propos du Libéralisme : « C'est le remède le plus efficace contre la misère et la pauvreté »
 

Côte d'Ivoire : Cissé Bacongo à propos du Libéralisme : « C'est le remède le plus efficace contre la misère et la pauvreté »

 
 
 
 2535 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 mai 2024 - 15:36


Abidjan la capitale économique ivoirienne, vibre depuis cette semaine au rythme du 53è Congrès Mondial de la Fédération Internationale des Jeunesses Libérales. La cérémonie officielle de lancement de ce grand rassemblement mondial des jeunes épris du système libéral, s’est déroulée, ce vendredi 10 mai 2024, au Plateau, en présence d’une cinquantaine de délégations venues des quatre coins du monde pour prendre part à l’événement. 


Président de la cérémonie, Cissé Ibrahim Bacongo, le ministre-gouverneur du District Autonome d’Abidjan, par ailleurs, Secrétaire Exécutif du RHDP, a comme à son habitude, livré un discours pimenté à l’assistance. Il a dans un premier temps souhaité le traditionnel Akwaba aux différentes délégations ayant effectué le déplacement d’Abidjan.  


“C’est avec un immense honneur et une grande fierté que je vous souhaite la bienvenue à Abidjan, au cœur de la Côte d'Ivoire, pour le 53ème Congrès Mondial de la Fédération Internationale des Jeunesses Libérales.

En tant que Ministre Gouverneur du District d’Abidjan, accueillir ce congrès, représente une occasion unique de valoriser notre belle capitale qui est devenue en quelques jours, la plateforme de dialogue libéral international pour tous les libéraux du monde et l’épicentre pour une jeunesse qui fait bouger le monde”, a-t-il dit d’entrée.



Poursuivant son intervention, le Secrétaire Exécutif du RHDP, a relevé l’importance que revêt ce congrès pour sa formation politique. “ L’accueil de ce congrès revêt une importance stratégique pour le RHDP, le principal parti de côte d’Ivoire. Cela témoigne du bon choix des pères fondateurs du RDR à l’époque et de notre engagement ferme envers les principes de la démocratie libérale, de l’économie de marché libre, des droits humains, et de l'État de droit. Aujourd’hui, le RHDP sur les fondements du RDR, est à l'avant-garde de la promotion de ces idéaux qui sont essentiels pour le développement durable et la prospérité de notre pays. Organiser ce congrès nous permet non seulement de renforcer notre position en tant que leader dans le libéralisme africain, mais également de démontrer notre capacité à rassembler des jeunes leaders de tous horizons pour discuter et façonner l'avenir du libéralisme dans le monde”, a ajouté Cissé Bacongo.


Pour lui, ce rassemblement des jeunes libéraux du monde entier au bord de la Lagune Ebrié, est une aubaine pour ceux-ci de susciter des dialogues enrichissants qui vont au-delà des frontières, favorisant ainsi une compréhension mutuelle et une collaboration internationale. 


“C’est une opportunité donc pour la Côte d’Ivoire, et particulièrement pour Abidjan, de montrer que nous sommes une terre d'accueil, d'opportunités et un modèle de progrès et d'innovation dans le respect des valeurs libérales. Nous sommes donc fiers d’être les hôtes de cet événement d'envergure mondiale, et nous nous engageons à en faire un moment marquant, propice au partage de connaissances et au renforcement des liens entre jeunes leaders engagés pour un monde libéral meilleur. Nous sommes profondément honorés qu'Abidjan ait été choisie comme capitale mondiale du libéralisme cette année, un honneur qui résonne avec nos valeurs et notre histoire”, a-t-il poursuivi. 


 

Le Secrétaire Exécutif du RHDP, a profité de l’occasion pour rappeler que “le Président Alassane Ouattara, un fervent libéral, a toujours cru en la puissance transformative de ces principes. Sous sa direction éclairée, la Côte d’Ivoire a embrassé les idéaux du libéralisme, non seulement en paroles mais aussi en actions concrètes. C’est sous son mandat que notre pays a réalisé des avancées significatives ces dernières années, en matière de gouvernance, d'ouverture économique et de respect des droits humains, illustrant son engagement à transformer notre société en un modèle de progrès et de liberté. Sa vision libérale a permis de jeter les bases d'un développement inclusif et durable, mettant la Côte d'Ivoire sur la voie de l'émergence comme une force libérale en Afrique et dans le monde”. 


S’adressant aux jeunes libéraux venus de tous les horizons, il a dit: “ durant votre séjour, vous verrez dans les rues, les marchés, les cafés, et partout à Abidjan, les effets tangibles et les impacts positifs du libéralisme. Nous avons adopté cette philosophie, car nous sommes convaincus de sa vérité et de son efficacité. Le libéralisme est le seul remède le plus efficace contre la misère et la pauvreté, contrairement aux idéologies des aventuriers politiques qui ont précédemment plongé notre pays dans les abysses d'un socialisme rampant. C'est grâce à notre engagement envers les principes de liberté économique et d'initiative privée que nous avons pu engager une transformation profonde de notre société, favorisant ainsi la prospérité pour tous”.



Cissé Bacongo a saisi l’opportunité pour exprimer la gratitude du RHDP envers la grande famille des libéraux pour son soutien indéfectible durant sa marche vers la conquête du pouvoir d'État, ainsi que dans les moments difficiles, notamment lors de la crise post-électorale de 2010. “La solidarité manifestée par la famille libérale internationale durant ces épreuves a démontré que notre force réside dans l'esprit de soutien mutuel”, a-t-il salué.


Le ministre-gouverneur du District Autonome d’Abidjan a en outre, félicité les jeunes libéraux pour leur engagement constant au service de la liberté, de la démocratie et du progrès. “Dans un monde confronté à de multiples défis politiques, économiques, sociaux et environnementaux, il est plus que jamais nécessaire de redoubler d'efforts. Nous, libéraux, devons incarner les forces du progrès et de la démocratie en nous rassemblant pour défendre nos valeurs fondamentales. Nous croyons en un monde ouvert et tolérant, respectueux des droits de l'homme. Nous croyons en la capacité des individus à réaliser leur potentiel et à contribuer au bien-être collectif dans un contexte d'économie de marché. Sous la direction éclairée de Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, le RHDP est fier de vous voir œuvrer pour l'unité des libéraux et des démocrates de toutes les nations”, a-t-il exhorté. 



Il a également invité les congressistes à rester droit dans leurs bottes, “dans un monde en proie à des tumultes politiques et sociaux, où les idéologies obscures et les mouvements populistes gagnent du terrain”. Et de poursuivre : “ votre rôle n’a jamais été aussi crucial. Ces forces cherchent à diviser plutôt qu’à unir, à instaurer la peur plutôt que la confiance, et à limiter la liberté plutôt que la promouvoir.

Je vous en conjure, ne laissez pas les sirènes du populisme et de l'autoritarisme vous éloigner du chemin de la raison et de la liberté. Ces idéologies, qui exploitent les peurs et les incertitudes, ne mènent qu’à des impasses, fragilisant les fondations mêmes sur lesquelles nos sociétés sont construites. Elles sèment la discorde, l’injustice et la division, érodant lentement mais sûrement les acquis pour lesquels de nombreux libéraux avant nous ont combattu et souvent sacrifié leur vie”, a-t-il invité.


 

Cissé Bacongo a par ailleurs, rendu hommage au ministre Sidi Touré, Président du Comité d’Organisation et représentant du RHDP auprès des organisations libérales. “Cher Sidi Touré, ton leadership et ta foi dans le libéralisme ont été essentiels pour amener ce congrès en Côte d'Ivoire, renforçant ainsi notre position sur la scène mondiale comme un phare du libéralisme en Afrique et dans le monde. Depuis la création du RDR en 1994, et aujourd’hui au sein du RHDP, ton engagement pour nos idéaux n'a jamais faibli”, a-t-il reconnu.


Président du comité d’organisation de l’événement et figure de proue de l’initiative libérale en Côte d’Ivoire, Sidi Touré a pour sa part, partagé avec ses frères libéraux le témoignage de son parcours souvent semé d’embûches sur le chemin de la promotion des valeurs du libéralisme. Des valeurs qu’il continue de véhiculer jusqu’à présent.


La cérémonie d’ouverture du 53è Congrès Mondial de la Fédération Internationale des Jeunesses Libérales, a aussi été marquée par une conférence dite par Haidara Mamadou, ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Sénégal sur le thème de l’événement à savoir: “ Libéraux et démocrates de toutes nations, unissons-nous!”. L’ambassadeur a invité les partis politiques adeptes du système libéral, à renforcer en leur sein, la démocratie interne, de sorte à éviter les divisions. 


La cérémonie a également vu la présence de Bram Roodhart, président de la Fédération internationale des jeunesses libérales (IFLRY). L’événement bénéficie du soutien de la fondation Friedrich Naumann, et du Centre d’Études Prospectives. Ils ont tous contribué à faire d’Abidjan, la capitale mondiale des libéraux pour les libertés en cette année 2024.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Cissé Bacongo à propos du Libéralisme : « C'est le remède le plus efficace contre la misère et la pauvreté »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
« S’adressant aux jeunes venus de tous les horizons, il a dit : "durant votre séjour, vous verrez dans les rues, les marchés, les cafés, et partout à Abidjan, les effets tangibles et impacts positifs du libéralisme" » -Mdrrrr !! Voilà la compréhension que Mr Bacongo a du "libéralisme économique". Des marchés, des cafés partout, c'est l'économie de marché ça ! -Mr Bacongo, si nous étions dans un pays qui applique les principes libéraux, le poste de "ministre gouverneur" ne devrait pas exister. Des gouvernements pléthoriques avec des ministres sans missions précises, ce n'est pas de l'efficacité et de l'efficience (chères aux libéraux rationnels). Dans un pays libéral, le travail fourni est immédiatement rémunéré, ...il n'y a pas des arriérés de salaires partout. Les prix du café et du cacao devraient être fixés selon la loi de l'offre et de la demande. pendant que le kg du cacao monte jusqu'à plus de 5000 fcfa au Cameroun,...,le pays "champion du libéralisme" fixe avec des méthodes communistes le kg à 1000 fcfa. L'allocation des ressources dans le libéralisme n'est pas irrationnelle et ethnique ...bref !! -Au niveau politique, inutile que j'en parle...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
-Mais quand on observe la photo là, ce sont les nègres qui sont les représentants mondiaux du libéralisme ?? Voilà ce que le subsaharien sait faire le mieux : "récupérer les idées des autres qu'ils ne maîtrisent même pas pour faire tam-tam"... -Faut-il rappeler à ces perroquets, que c'est le libéralisme financiarisé qui est en train de conduire l'humanité dans un trou noir sans fond.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter