Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Quand la carte nationale d'identité devient un luxe inaccessible en période d'inflation
 

Cameroun : Quand la carte nationale d'identité devient un luxe inaccessible en période d'inflation

 
 
 
 2445 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 21 juin 2024 - 09:18

Les camerounais viennent d’assister à la hausse du prix du timbre pour la Carte nationale d’identité (CNI) qui est passée de 2800 à 10 000 FCFA, selon une ordonnance du président Paul Biya rendue publique ce 20 juin 2024.


 Cette hausse drastique intervient dans un contexte d'inflation galopante. Cette augmentation, combinée aux autres frais administratifs et coûts indirects (certificat de nationalité 3500 Fcfa, - photocopie certifiée de l'acte de naissance 2000 FCFA- Frais de timbre 10.000 Fcfa ; -Transport minimum entre 1000 et 2000 FCFA - Imprévus = 3000fcfa), porte le total nécessaire porte à près de 20 000 l’établissement de la CNI au Cameroun. Pour de nombreuses familles, ce montant représente une charge insoutenable.


Un contexte économique difficile


Alors que les prix des denrées alimentaires, des transports et des services de base ne cessent d'augmenter, l'ajout de ces frais supplémentaires pour un document essentiel complique encore plus la vie des citoyens camerounais. Le coût total de 20 000 Fcfa pour obtenir une carte d'identité est désormais hors de portée pour beaucoup, exacerbant les inégalités sociales.


 

Des témoignages qui éclairent la réalité


« Je ne sais pas comment je vais faire pour payer ces frais», confie Adama, père de trois enfants et manœuvre.


« Entre les frais scolaires et les coûts de la vie quotidienne, trouver 20 000 FCFA pour une carte d'identité est tout simplement impossible », poursuit-il.


Les associations de consommateurs, les groupes de défense des droits de l’homme, et des partis politiques n’ont pas encore réagi. L’on ignore quels seront leurs arguments contre cette hausse.


Face à cette situation, des voix s'élèvent pour demander une révision de cette augmentation. Sur les réseaux sociaux les camerounais sont particulièrement critiques estimant que le gouvernement en fait trop dans un contexte d’inflation généralisée. Des solutions telles que des subventions ou des réductions pour les citoyens les plus vulnérables sont évoquées. Il est impératif que les autorités agissent rapidement pour garantir que l'accès à des documents essentiels ne devienne pas un luxe réservé à une minorité.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-oucameroun@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Quand la carte nationale d'identité devient un luxe inaccessible en période d'inflation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter