Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CPI, Me Altit réfute toute libération conditionnelle de son client Laurent Gbagbo, ainsi que la défense de Blé Goudé
 

Côte d'Ivoire : CPI, Me Altit réfute toute libération conditionnelle de son client Laurent Gbagbo, ainsi que la défense de Blé Goudé

 
 
 
 24615 Vues
 
  10 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 février 2019 - 10:40

Me Altit et Gbagbo vendredi à  la CPI (Ph KOACI)-

© Koaci.com – Vendredi 1er Février 2019 –A la suite de l’accusation et de la représentante légale des victimes, Me Emmanuel Altit, a réfuté toute libération sous conditions de son client Laurent Gbagbo.

« Cela n’est pas possible », a martelé l’avocat avant d’argumenter. « La liberté est un droit essentiel qui appartient à  tout individu. Il a été acquitté, son innocence a été reconnue par les juges, il est impossible de limiter sa liberté », a-t-il déclaré .

Poursuivant, le conseil principal de l’ex chef d’Etat ivoirien, a affirmé qu’il n’est pas possible d’envisager de limiter la liberté d’une personne acquittée.

Pour Me Altit, l’appel de la procureure Fatou Bensouda n’a pas d’effet. « Le statut d’un acquittement est simple. Il recouvre ses droits. Il a été reconnu innocent. Aucun acquitté dans aucune juridiction internationale n’a jamais été détenu en attendant un jugement en appel. Toute autre mesure restrictive est tout simplement incompatible », a-t-il révélé.
Selon la défense de Gbagbo, il n’existe pas circonstances exceptionnelles dans le jugement de la chambre de première instance.

« Le procureur est incapable de démontrer la moindre erreur de la chambre de la chambre de première instance. Le procureur n’a démontré aucune existences des circonstances exceptionnelles », a fait observer Me Altit.

La défense de Blé Goudé conduite par, Me Alexander Knoops, est intervenue dans le même sens que celle de Laurent Gbagbo en demandant une mise en liberté sans conditions de son client.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  10 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CPI, Me Altit réfute toute libération conditionnelle de son client Laurent Gbagbo, ainsi que la défense de Blé Goudé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
Wahou.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
OULAI DE BEOUE zea
Un peu dessus par l'intervention de M alti qui ne s'est pas préparer a démontré par jurisprudence sur l'imposition de conditions après un acquittement, il s'est toujours référé au cas passé ou similaire. Le juge a insisté sur cette jurisprudence sans avoir une réponse. Cela est décevant pour la suite.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
"et il a assez bien présumé du coeur humain pour penser que presque toujours, quand le juré sentirait que la décision passe ses forces, quand sa raison aurait été troublée par l'éloquence de l'avocat, quand la longueur et la complication des débats auraient excédé son attention, il rendrait un verdict d'acquittement." (Henri Bergson 1851 "Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique")
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Si non comment on peut t’accuser de vole, mais qu’on fasse toutes les investigations avec témoignages sans te trouver coupable et de surcroît on ANNONCE publiquement que tu es INNOCENT et on te garder encore en prison???? Pure incongruité nauséabonde de Bensouda avec ses maîtres cachés .
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
1
@Oulai, Il n'ya pas de jurisprudence en ce sens. Le cas Gbagbo le sera. l'article 81 dont il s'agit , est une disposition qui n'existe nul part ailleurs si ce n'est le traité de Rome. C'est d'ailleurs, eu egard à  ces genres de dispositions, du reste multiples, que des pays comme les USA et leurs avocats ont refusé de ratifier ce traité, contrairement à  nos professeurs ignares (conseillers de gbagbo) qui ne comprenaient rien à  cet instrument. Bef, Maitre Altit ne peut que marteler les droit humains de son clients qui sont inanienables en cas d'acquitement.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
very7
Totalement d'accord avec me Altit, ils sont acquittés leur place est donc en COTE D'IVOIRE et non chez les blancs. N'en déplaise aux animaux sauvages du rdr./ vérité
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
1
Inaliénables.......
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
very7
Après 8 ans de marathon judiciaire et de détention arbitraire cyniquement prolongée, la vérité est là  sous nos yeux: ils sont TOTALEMENT ACQUITTES. Que veut-on encore, satisfaire le boucher de sindou, l'AUTEUR VERITABLE des massacres en ci depuis 2002?
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
very7
La forfaiture ne passera jamais Dieu est au contrôle pour la RESTAURATION définitive de la Cote d'Ivoire: ce pays appartiendra désormais et pour toujours aux vrais ivoiriens./ vérité
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
Logique. En tout cas le Français ne pourront plus aller "défendre la démocratie" ailleurs avec cette histoire de Gbagbo là .
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter