Rwanda Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Rwanda: Le gouvernement confirme l'arrestation du  chef rebelle Callixte Nsabimana, accusé d'attaques meurtrières
 

Rwanda: Le gouvernement confirme l'arrestation du chef rebelle Callixte Nsabimana, accusé d'attaques meurtrières

 
 
 
 6806 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 01 mai 2019 - 08:57

Callixte Nsabimana

© Koaci.com- Mercredi 01 er Mai 2019-Les autorités rwandaises ont annoncé l’arrestation du chef rebelle Callixte Nsabimana soupçonné d'avoir lancé une série d'attaques meurtrières dans une zone de forêts proche du Burundi et de la RDC , at-on appris .

Le chef rebelle Callixte Nsabimana est accusé de "formation d'un groupe armé irrégulier, complicité d'actes terroristes,prise d'otages, meurtre et pillage.

Porte parole du porte-parole du Front de libération nationale (FLN) , groupe armé affilié au FDLR qui sévissent en RDC , Nsabimana avait revendiqué de nombreuses attaques dans la région de Nyungwe via les réseaux sociaux, affirmant que son groupe avait pour objectif de renverser le président rwandais Paul Kagame.

Lors d'une conférence de presse , le ministre rwandais des Affaires étrangères a confirmé son arrestation sans préciser la date de sa comparution en justice.

"Il a été arrêté et ramené ici", a t-il déclaré à  la presse.Mais selon ses proches , il aurait été kidnappé aux Comores où il semblait résider , ou extradé avec l’assistance de certains partenaires du gouvernement rwandais .

En décembre dernier, Nsabimanar qui se fait appeler « le major Callixte Sankara" avait revendiqué l'incendie de bus dans la région de Nyungwe qui avait fait deux morts et de nombreux blessés.

KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Rwanda: Le gouvernement confirme l'arrestation du chef rebelle Callixte Nsabimana, accusé d'attaques meurtrières
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement