Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Il se faisait passer pour un capitaine de gendarmerie à  la Présidence pour escroquer les populations
 

Côte d'Ivoire: Il se faisait passer pour un capitaine de gendarmerie à  la Présidence pour escroquer les populations

 
 
 
 12484 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 07 mai 2019 - 07:02

Le faussaire Mian Boa et des documents saisis à  son domicile (Ph KOACI)

© koaci.com - Mardi 7 Mai 2019 - Mode Opératoire bien élaboré avec des faux documents à  l’appui, Boa Mian se faisait passer pour un capitaine de la gendarmerie en fonction à  la Présidence de la République pour escroquer les populations.

Plusieurs victimes à  l’actif de ce faux capitaine de la gendarmerie qui profitait de la naïveté des personnes en exhibant sa fonction à  la présidence de la république pour soutirer de l’argent aux personnes promettant de faire entrer leurs enfants aux Impôts, Douanes, Trésor, Eaux et Forêts et Cafop.

Dans le lot des victimes de Boa Mian, une septuagénaire venue d’un village de Gagnoa (ouest) qui s’est présenté hier lundi 6 mai en pleurs à  un poste de police à  Abobo et demande à  voir le commissaire.

Selon les sources sécuritaires, la dame a été reçue par le commissaire Tiegnon à  qui elle a expliqué aux environs de 11 h TU avoir été escroquée par Mian Boa. Ce dernier lui a soutiré la somme de 5 millions de Frs CFA (7.622 euros environs) pour faire entrer ses enfants et petits-enfants aux Impôts, Douanes, Trésor, Eaux et Forêts et Cafop.

Selon les informations rapportées à  KOACI par des sources sécuritaires, suite à  des investigations minutieusement menées, l’escroc a été interpellé à  19 h à  son domicile où ont été également saisis une empreinte au nom de la gendarmerie Nationale, plusieurs dossiers de concours administratifs, des CV, passeport, extrait topo, des actes de mariage et des copies légalisées de plusieurs diplômes.

Ce malfrat sera mis à  la disposition du parquet où il répondra de ses actes.

Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Il se faisait passer pour un capitaine de gendarmerie à  la Présidence pour escroquer les populations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zott
C'est facile d'escroquer dans ce pays où les gens ne cherchent pas le mérite, mais cherchent plutôt la tricherie ou la fraude pour avoir des postes... Si vous êtes partisan du mérite et respectueux des lois, vous allez passer par les voies légales et officielles pour obtenir un emploi. Mais si vous voulez tricher, vous allez rencontrer des escrocs qui vont vous plumer et disparaître.... Dans cette histoire d'escroquerie à  l'emploi, les escrocs ne sont pas les seuls coupables. Les victimes sont également coupables...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tttt
Il a une sale tronche, ce type-là .
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Bonjour 2019
Malheureusement le mérite n'existe plus en côte d'Ivoire. Ceux qui bossent dur pour aller affronter les épreuves sont écarté au profit de certains qui ont des relations ou qui ont de l'argent. Juste pour nous dire que les enfants des pauvres n'ont pas droit
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
le "broutage",les vols et l'escroquerie ...font partie de 1 million d'emplois que DRAMANE á créé depuis 2011.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Cerveau
Dommage !
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
C'est bien fait pour cette dame sans vertu, qui au lieu d'apprendre le travail à  sa progeniture, la conduit sur le chemin de la facilité.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter