Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : EDS reçu par l'UE, la question de la réforme de la CEI au centre des échanges
 

Côte d'Ivoire : EDS reçu par l'UE, la question de la réforme de la CEI au centre des échanges

 
 
 
 6513 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 14 mai 2019 - 14:23

EDS et les représentants de l'UE (Ph KOACI)


© koaci.com--Mardi 14 Mai 2019-- La plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) a eu ce mardi 14 mai 2019 une rencontre avec le chargé des affaires politiques de l’Union Européenne (UE), monsieur Laurent Dersus et son adjointe, Louise Groenmark au siège de l’institution, comme constaté par KOACI.

La délégation d’EDS était conduite par son premier responsable Georges Armand Ouégnin.
La rencontre qui a débuté à  10h 15 min a pris fin à  11h35 min TU.

Le communiqué d’EDS transmis à  KOACI qui a sanctionné la rencontre précise que la séance de travail avait pour objet la réforme de la Commission Électorale Indépendante.

Georges Armand Ouégnin a partagé avec les représentants de l’UE sa vision d’une réforme en profondeur de la CEI qui doit impliquer toutes les forces vives de la nation.

« EDS a partagé sa vision d'une CEI qui soit le fruit d'une concertation élargie entre toutes les forces vives de la nation (pouvoir, opposition et société civile) pour engager des discussions qui débouchent à  terme sur une réforme en profondeur de la loi numéro 2014-335 du 18 juin 2014 relative à  la CEI tel que le recommande la Cour Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples. L'enjeu étant de mettre sur pied une CEI véritablement indépendante et qui ait les moyens de son indépendance. La question du juge électoral a été aussi abordée en ce sens que ce dernier doit être le plus crédible et impartial possible pour éviter des conflits post électoraux. Enfin EDS souhaite à  terme une CEI transparente, indépendante et consensuelle pour garantir des élections démocratiques et apaisées », fait remarquer le premier responsable d’EDS dans le communiqué.

Enfin toujours selon le communiqué, au nom de l’UE Laurent Dersus, a affirmé avoir pris bonne note de tout ce qui a été dit.

Il a tout indiqué que l'UE suit de près ce dossier qui est pour lui très important pour la Côte d’Ivoire.


Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
28%  
 
3276
Non
69%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : EDS reçu par l'UE, la question de la réforme de la CEI au centre des échanges
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Quelle est cette nature de toujours vouloir se donner un Maître ? N*gro ?
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Olidecoq
Aze c est plus complexe que tu ne crois ces gens ont créer un système qui nous handicape fortement depuis nos pères nous sommes dépourvu de toute moyen pour leur répondre,tout alors nous devons user de stratégies c est dure à ze
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Les vadrouilleurs pseudos panafricanistes à  l'UE à  la recherche de soutien implicite et explicite. Ah les nègres dindons, ils ne cesseront jamais de nous épater comme leurs narines. Pour rappel cette réforme de la CEI a été engagée par Ouattara himself comme évidence de sa volonté inébranlable au dialogue, transparence et démocratie. Il faut au moins le lui reconnaître sans être pro-ceci ou pro-cela... Juste un observateur de passage...On avance....
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter