Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après l'échec de sa grève, la COSEF-CI maintient son mot d'ordre de rétention des notes et étend sa branche au supérieur
 

Côte d'Ivoire : Après l'échec de sa grève, la COSEF-CI maintient son mot d'ordre de rétention des notes et étend sa branche au supérieur

 
 
 
 13907 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 mai 2019 - 09:39

COSEF-CI mercredi Abidjan-

© koaci.com- Jeudi 23 Mai 2019-La Grève annoncée La coalition des syndicats du secteur éducatif/formation de Côte d'Ivoire (Cosefci) le 14 mai dernier n’aura pas été suivie largement comme les précédentes.

Tirant certainement les leçons de cet échec lors d’une Assemblée Générale (AG) mercredi, les enseignants, membres de la COSEF-CI ont décidé de suspendre à  nouveau le mot d'ordre de grève.

Selon ces derniers, cette décision se justifie après l’analyse des éléments nouveaux, notamment la médiation de la chambre des Rois d'Afrique, conduite par sa majesté kyffi Zié, et considérant les promesses allant dans le sens de la résolution de leurs préoccupations, faites par le Roi des Rois et ses pairs.

« La COSEFCI entend par cet acte, accorder du crédit aux nouveaux médiateurs et ainsi faire preuve de bonne foi.

Le mot d'ordre de grève est donc suspendu jusqu'aux examens, le temps pour le gouvernement de regarder positivement les revendications qui font l'objet de grève, comme promis par les médiateurs », indique la déclaration issue du conclave.

Cependant, la COSEFCI maintient son mot d'ordre de rétention des notes au secondaire jusqu'à  nouvel ordre. Elle invite le gouvernement à  se prononcer favorablement au plus vite, faute de quoi, elle se verrait contrainte de décider du boycott des examens de fin d'année.

L'AG a par ailleurs noté la participation de la CNEC. Il convient de préciser que cela rentre dans la dynamique de la fusion de la CNEC et la COSEF-CI, chose qui donnerait désormais une faîtière plus étendue allant du primaire au supérieur pour plus d'efficacité qui sera dirigée par le camarade Pacôme ATTABY, tel que proposé par le SG Johnson Zamina.
Quant aux instituteurs qui ont abdiqué pour des raisons qui leur sont propres, la Cosefci dit ceci :

« Nous avons un destin commun. C'est ensemble que nous pouvons le façonner, et l'accommoder aux dures réalités de notre temps. Cela n'est possible que si, nous extirpons de nous deux ennemis: la peur et le leadership tel qu'observé ces derniers moments. UNISSONS-NOUS AUTOUR DE NOS REVENDICATIONS ! C’est à  ce seul prix que nous pourrions vaincre notre commun adversaire et améliorer nos conditions de vie et de travail », lance le porte-parole Pacôme ATTABY.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après l'échec de sa grève, la COSEF-CI maintient son mot d'ordre de rétention des notes et étend sa branche au supérieur
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
messager de la paix
LE SEUL ROI DES ROIS, C'EST LE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST DE NAZARETH !!!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ouquanqui
vous avez honte de l'échec subit ou bien c'est quoi au juste? gouvernement n'a rien fait c'est Roi qui va faire quoi? de toute façon le que gouvernement voulait gagner la il a eu. école est déjà  fini ow laissez pour cette année en même temps
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Cerveau
Cette "pockle" de candia qui ne peut pas résoudre intégralement cet problème qui menace l'avenir des élèves et étudiants mais qui paradoxalement a les moyens d'acheter 30 véhicule 4x4 coup de 100 de millions pour amadouer
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Le peuple en a marre de ces politiciens encagoulés qui utilisent l'école comme fonds de commerce. Des capricieux aigris et haineux qui n'en ont cure de l'avenir des enfants. Vous récolterez ce que vous avez semé... Si cela ne tenait qu'à  moi, les PONCTIONS et suspensions de salaire vous auraient remis à  l'ordre. Bande de fainéants aux pratiques bétéiques... On observe ...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Confisquez les notes des élèves.. Cette fous ci ce sont les parents eux mêmes qui vont vous frapper..pfff
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter