Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Autisme, 116 enfants diagnostiqués positifs, 22 régulièrement suivis et pris en charge et 47 en attente d'évaluation à  l'INSP
 

Côte d'Ivoire : Autisme, 116 enfants diagnostiqués positifs, 22 régulièrement suivis et pris en charge et 47 en attente d'évaluation à  l'INSP

 
 
 
 4921 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 05 juin 2019 - 14:36

Le premier Centre public de prise en charge de l’autisme ouvert


© koaci.com --Mercredi 05 Juin 2019--La Côte d’Ivoire a son premier centre de diagnostic et de prise en charge des œuvres de spectre autistique dans le secteur public situé dans l’enceinte de l’Institut national de la Santé publique sis à  Adjamé


Dénommé Centre Marguerite Té Bonlé, ses activités ont effectivement démarré en juillet 2017. Le Centre Marguerite Té Bonlé est baptisé du nom du Docteur, Marguerite Diawa épouse Té Bonlé, première femme psycho-psychiatre et pédopsychiatre de Côte d’Ivoire qui a passé toute sa carrière à  l’Institut National de santé publique au service de l’amélioration de la Santé, psychique des enfants et de adolescents de 1992 en 2015.


L’ouverture officielle de ce centre a eu lieu en fin de semaine dernière en présence du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Aka Aouélé qui a affirmé que cet acte matérialise l’engagement du pays à  mettre en œuvre, les dispositifs permettant une meilleure prise en charge et de gestion de l’autisme.


Il sera possible, comme l’a mentionné le ministre de recueillir les informations sur les spécificités locales de cette affection, de développement des modalités de soins en prenant compte des réalités socio-culturelles et organiser le renforcement des capacités des prestataires en matière de prise en charge de l’autisme. 


«La mise à  la disposition de la population de ce centre spécialisé équipé en matériel adéquat et animé par des ressources humaines formées pour des interventions payantes et structurées va permettre de répondre aux problèmes sanitaires socio-économique et culturel que constitue cet handicap, » a précisé Dr Aka Aouélé. 


Du point de vue organisationnel, ce centre est divisé en deux unités, l’unité Dominique chargée du diagnostic, de la formation de la recherche et l’hôpital du jour espérance pour l’accueil et la prise en charge des enfants diagnostiqués.


 
Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a indiqué que le centre permet non seulement de prodiguer des soins adaptés aux enfants et adolescents présentant des troubles du spectre autistique mais aussi d’assurer le soutien aux familles et de former, conseiller des professionnels de santé et les travailleurs sociaux.


Depuis le démarrage des activités du Centre en juillet 2017, à  ce jour, ce sont149 enfants qui ont été accueillis. 116 ont été diagnostiqués d’autisme et cela a été confirmé à  travers un bilan complet et aux standards internationaux.


«22 enfants sont régulièrement suivis et pris en charge et 47 enfants sont en attente d’évaluation, » a ajouté le ministre. 


L’ouverture officielle du Centre Marguerite Té Bonlé s’est faite à  l’occasion d’une cérémonie de remise des travaux de construction et d’équipement d’un appatam, d’une cantine et d’un air de jeu d’un montant de 35 135 933 FCFA.


Cette réalisation effectuée pour le compte du Centre Marguerite Té Bonlé est l’œuvre de la Fondation orange Côte d’Ivoire et à  cet offre est associée une dotation en matériel de bilan et de dépistage faite par la Fondation Orange groupe d’un montant de 4 454 000 FCFA.


Dr Aka Aouélé a à  l’occasion remercié les personnes de bonne volonté, spécialistes de la santé ou non dont l’appui technique et financier ont permis le fonctionnement du centre.


Il s’agit entre autres de l’Association française aide médicale et développement, solidarité internationale, etc.


 
«Cette action vient aider au renforcement du système de santé et stimuler la prise en charge précoce des troubles du développement neuropsychologie de l’enfant, » a soutenu le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique. 


Dr Aka Aouélé a insisté sur le fait que cette action viendrait en soutien au Centre Marguerite Té Bonlé dont il a entériné l’ouverture dans les locaux de l’INSP pour en être le premier Centre spécialisé dans la prise en charge de l’autisme.


Il promet qu’aucun sacrifice ne sera jamais de trop, pour garantir le développement des enfants et demande la mobilisation de tous pour la recherche de solutions, afin d’améliorer le quotidien des enfants et de leur famille. 


«C’est notre engagement qui pourrait nous permettre de construire, une réponse adaptée et rigoureuse à  la problématique de la Santé en Côte d’Ivoire et particulièrement de l’autisme, » a conclu Dr Aka Aouélé. 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement