Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Suspension de l'exportation de cacao par Accra et Abidjan, Katinan juge la décision hà¢tive et vouée à  l'échec
 

Côte d'Ivoire : Suspension de l'exportation de cacao par Accra et Abidjan, Katinan juge la décision hà¢tive et vouée à  l'échec

 
 
 
 9568 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 25 juin 2019 - 08:39

Katinan-

© koaci.com - Mardi 25 Juin 2019 - Le 11 juin dernier, la Côte d’Ivoire et le Ghana, les deux principaux exportateurs de fèves de cacao ont annoncé la suspension de leurs exportations si les cours de ce produit restent en-dessous du prix plancher de 2600 $ (1 560 000 FCFA) la tonne.

Justin Katinan Koné réagissant à  cette décision la juge d’hà¢tive et prédit son échec avant de s’expliquer.

« Les deux pays doivent se montrer sérieux et résolument engagés sur l’harmonisation de leur politique commune de vente du cacao. Or, c’est justement au niveau de son caractère sérieux que l’annonce du 11 juin dernier inquiète. Elle a toutes les apparences d’un coup médiatique sensationnel tant sa mise en œuvre, dans le laps de temps qui reste à  courir jusqu’au 1er octobre 2021, date de son effectivité, est très court », explique le porte-parole de Laurent de Gbagbo avant de relever des obstacles au plan structurel, économique et financier.

Sur ce dernier point, le Vice-Président du FPI chargé de l’économie et de la Finance internationale, révèle qu’il sera certainement le plus difficile à  surmonter par le Ghana et, surtout, par la Côte d’Ivoire pour sortir victorieux du combat qu’ils viennent de lancer.

« Nous ne cessons de le dire, et nous ne sommes plus seuls à  le dire, la situation financière de la Côte d’Ivoire est inquiétante (...).La faiblesse structurelle de l’économie ivoirienne se ressent au niveau de son budget dont le déficit chronique est financé par la dette et le recours aux soutiens extérieurs », argumente l’ancien directeur du cadastre ivoirien.

Pour Katinan, ce que dénoncent, à  juste titre, les pays producteurs du cacao est, en fait, toute la gouvernance économique mondiale. Celle-ci reposerait sur la spécialisation des acteurs économiques avant de conclure.

« C’est pourquoi il faut éviter les décisions hà¢tives, non suffisamment élaborées ni planifiées. Parce que chaque fois que ces décisions échouent, elles renforcent la position dominante de la classe exploitante. L’initiative des deux gouvernements, ivoirien et ghanéen, semble manquer de planification et le risque d’un échec est très grand. Mais j’aimerais tellement me tromper parce que, dans le fond, leurs prétentions sont plus que justifiées », a-t-il conclu.

Le 3 juillet prochain, les équipes techniques du Conseil Café Cacao (CCC), côté ivoirien, et le Cocoa Board, côté ghanéen, se retrouveront à  Abidjan pour plancher sur les modalités pratiques de la mise en œuvre de cette mesure, faut-il le rappeler.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire: Devant la chambre des notaires, Lassina Fofana de la CD...
 
 
Côte d'Ivoire: Devant la chambre des notaires, Lassina Fofana de la CDC-CI et ses hôtes définissent  les bases  d'une collaboration
Economie
 
Nigeria: Dessous de la fermeture et conditions de la réouverture des...
 
 
Nigeria: Dessous  de la fermeture et conditions de la réouverture des frontières
Côte d'Ivoire : Le DG des impôts au secteur informel : « Quittez l'obscurité, je vous offre l'amnistie fiscale »
Economie
Côte d'Ivoire : Le DG des impôts au secteur informel : « Quittez...
Côte d'Ivoire il y a 2 jours
 
Côte d'Ivoire: Une société de négoce de pétrole condamnée par la justice Suisse pour corruption à Abidjan
Abonnés
Côte d'Ivoire: Une société de négoce de pétrole condamnée par la...
Côte d'Ivoire il y a 3 jours
 
Cameroun: Le trésor public camerounais de nouveau à la recherche de 90 milliards FCFA sur le marché de la Beac
Economie
Cameroun: Le trésor public camerounais de nouveau à la recherche...
Cameroun il y a 4 jours
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Suspension de l'exportation de cacao par Accra et Abidjan, Katinan juge la décision hà¢tive et vouée à  l'échec
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
bon ben lui sait mieux que le ghana et la RCI !!on le remercie donc on va se debrouiller quand il sera president il fera pour lui lol
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Bonne analyse, un gouvernement qui compte sur la france pour boucler son budget, alors Gbagbo l'a fait sans l'apport d'un tiers, et son de économiste, vraiment hein.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Hative-----Oui parce que mal structuree (la decision) Louable--- Oui Pourra t elle résistée --- À court-terme , Non la situation financière de la Côte d’Ivoire et celle du Ghana ne s y prête pas (leurs dettes, besoin de financement trop eleves). Coordonner leur stratégie à  long terme. Cette décision échouera certe mais elle aura le mérite de présenter un front commun et si ces deux pays s'entendent d'ici 4-5 ans le prix du Cacao va nettement s'améliorer
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Voilà  des gens qui discourent tout le temps que le panafricanisme et qui critiquent une initiative allant dans ce sens. Et ça veut conquérir le pouvoir. Tchrrrrrrrrr. Djou là 
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Pouahhh... C'est ce braqueur minable de banque centrale qui ouvre sa gueule... 😹😹😹 Des gens qui ont pillé les ristournes de notre café cacao et pétrole cachées dans des caisses noires à  la présidence sous le chenapan gbagba... Les deux pays ont décidé d'agir et il était grand temps... Quand vous reviendrez au pouvoir en 2080 vous pourrez changer ce que vous voudrez... Espèce de minables frontistes au bilan ZÉRO...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Merci Mesmin, je valide. Zezeto, à  ta place , je ne serais abstenue de montrer que je ne sais pas la signification du mot panafricain. Pour ta gouverne Katinan dit quand chez toi, même pour te nourrir c'est l'étranger qui t'avance entièrement de l'argent, tu n'es pas en mesure de mettre en place des mesures pour sanctionner justement ce dernier parce qu'il paye mal ton café dont tu as besoin les recettes pour te nourrir. Si tu fais cela, il va te couper le robinet et tu ne pourras plus te nourrir. Alors il propose des axes de réflexions, soit dépendre moins de l'étranger pour te nourrir d'abord ( diminution de l'endettement pour la CI) , concertation et harmonisation des politiques en matières de ventes du Cacao entre la CI et le Ghana, ce qui n'est pas encore le cas, loin s'en faut. Et ce n'est qu'après cela que chacun sera armée pour mettre en place une telle politique. Sinon ce que veulent faire ces deux pays, il le souhaite, mais il ne faut point mettre les charrues avant les bœufs. La décision est déjà  prise, et c'est bientôt qu'ils vont se rencontrer pour harmoniser leur position ??????.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Olidecoq
Un pays comme la cote d ivoire qui vit ai crochet des autres ne peut pas s allonger on a tellement vanter les mérites d Ghana voisin que la ci se sent obligé de suivre le Ghana l a fait par solidarité d'union elle a les moyens de sa politique pas ka cote d'ivoire on est trop endetté
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur le Putsch au Burkina, l'Etat français a-t-il une idée derrière la tête?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guilla...
 
2943
Oui
61%  
 
1712
Non
36%  
 
136
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement