Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A Koumassi, face aux rumeurs de leur éviction du site qu'ils occupent, les acteurs de la filière friperie  échangent avec Bacongo
 

Côte d'Ivoire : A Koumassi, face aux rumeurs de leur éviction du site qu'ils occupent, les acteurs de la filière friperie échangent avec Bacongo

 
 
 
 11106 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 29 juin 2019 - 12:33

échanges entre Bacongo et les acteurs du secteur friperie à  Koumassi (Ph KOACI)

© koaci.com--Samedi 29 Juin 2019-- Cette rumeur se faisait persistante dans la commune populaire de Koumassi.

La rumeur faisait état de l’éviction des acteurs du secteur friperie du site qu'ils occupent présentement pour l'exercice de leur activité.

Hier vendredi, dans le cadre de ses rencontres avec les différents corps de métier exerçant dans la commune de Koumassi, Cissé Ibrahim Bacongo, maire de la commune s'est entretenu avec les acteurs de la filière friperie.

Il s'agissait pour l’ancien ministre de lever toute équivoque sur ces rumeurs.

Cissé Bacongo a tenu à  les a rassurés « personne ne peut vous chasser de là  où vous exercez, car c'est moi qui vous ai installés là  », a-t-il indiqué.

Aussi, il les a invités à  un règlement pacifique de leurs différends dans le cadre de leur métier, tout en les exhortant à  n’avoir recours aux autorités qu'en dernier ressort.

Cissé Bacongo a aussi informé ses hôtes de la construction d'un marché à  eux dédié, sur le boulevard Antananarivo non loin des ateliers centraux de la Sotra.

Enfin, il a les a rassuré de leur maintien sur le site de l'ex-fourrière de la commune jusqu’à  la fin des travaux de leur site de recasement définitif.

« Ne vous fiez pas à  ce que vous raconte les charlatans et autres vendeurs d'illusions qui pullulent sur le terrain », a-t-il conclu.



Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Des tracts pour enfin activer la « désobéissance civil...
 
 
Côte d'Ivoire : Des tracts pour enfin activer la « désobéissance civile »
Politique
 
Côte d'Ivoire : Affrontements de Dabou, 16 morts, vers des arrestation...
 
 
Côte d'Ivoire : Affrontements de Dabou, 16 morts, vers des arrestations de leaders d'opposition ? Vagondo « les auteurs et commanditaires vont subir la rigueur de la loi »
Cameroun : 6 morts et 13 blessés dans l'attaque d'une école primaire (premier bilan officiel)
Politique
Cameroun : 6 morts et 13 blessés dans l'attaque d'une école prima...
Cameroun il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : L'infox annonce un crash d'avion dans lequel le ministre Aka Aouélé et des cadres du RHDP seraient dans le coma, faux
Politique
Côte d'Ivoire : L'infox annonce un crash d'avion dans lequel le m...
Côte d'Ivoire il y a 14 heures
 
Guinée : Avec 59,49%,Alpha Condé proclamé vainqueur de la Présidentielle, son rival Cellou Dalein «choqué»
Politique
Guinée : Avec 59,49%,Alpha Condé proclamé vainqueur de la Préside...
Guinée il y a 14 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A Koumassi, face aux rumeurs de leur éviction du site qu'ils occupent, les acteurs de la filière friperie échangent avec Bacongo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Okay donc... Vite que leur marché soit construit. Il faut de l'ordre dans ce pays. Nous sommes en 2019 et nous ne pouvons éternellement flirter avec la saleté et le désordre (comme chez les bétés et assimilé) en utilisant la pauvreté comme excuse. Encore une fois désordre et pauvreté ne sont des synonymes et n'ont pas à  l'être. Mes chers compatriotes, disons non au désordre et à  la saleté dans nos environnements... Il faut avancer...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement