Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Petit-Bassam, le Chef Gnagne Nimba Richard toujours à  la barre contrairement à  la rumeur de sa destitution, dénonce une manipulation de la jeunesse
 

Côte d'Ivoire : Petit-Bassam, le Chef Gnagne Nimba Richard toujours à  la barre contrairement à  la rumeur de sa destitution, dénonce une manipulation de la jeunesse

 
 
 
 5748 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 juillet 2019 - 13:19

Gnagne Nimba Richard


© koaci.com — Mercredi 3 juillet 2019 —La rumeur de la destitution du chef de village de Petit-Bassam dans la commune de Port-Bouët, Gnagne Nimba Richard a circulé la semaine dernière sur les réseaux sociaux.

Le concerné a organisé une rencontre avec la presse pour rétablir la vérité et a affirmé qu’il n’a jamais été destitué et chassé du village comme le prétende ses détracteurs.

Il reconnait néanmoins que des mains occultes manipules la jeunesse mais, il est bel et bien à  son poste et chez lui à  Petit-Bassam.

Gnagne Nimba Richard a affirmé que ces personnes l’accusent sans preuves d’avoir vendu des lots de la « cité de la paix » sise à  Gonzagueville appartenant au village.

Le chef a assuré qu’il n’est pas un arnaqueur comme veut faire croire l’un des opérateurs qui manipule la jeunesse du village et veut sa peau.

L’annonce de la destitution du chef aurait créé un climat délétère au sein du village. M ; Gnagne a à  l’occasion de cette rencontre avec la presse demandé aux autorités de s’impliquer dans cette affaire pour mettre fin au désordre créé par ses détracteurs.

Par ailleurs, au cours d’une rencontre publique tenue le 22 juin 2019 dans le village, la génération Tchagba avait affirmé avoir pris en main les affaires après la destitution du chef en attendant la désignation du successeur du Chef.

Au cours de cette rencontre, le Secrétaire général de la chefferie de Petit-Bassam, a estimé que la génération Tchagba a outrepassé ses droits.

«La génération Tchagba n’avait pas le droit d’organiser la rencontre du samedi qui a mal tourné, parce que c’est nous qui sommes encore au pouvoir. Notre mandat fini en décembre 2020. La voix officielle de tous les Atchans de Petit-Bassam, c’est la chefferie, c’est la génération Dougbô, c’est nous ! Ce n’est pas encore le temps des tchagba, qui sont entrés dans la décadence. La preuve, les tchagba sont avec nous et ils se conforment aux consignes du chef du village, » a expliqué le SG.

Il a également mentionné que Konan Koudio Frédéric qui manipule la jeunesse n’a jamais été propriétaires de, la « Cité de la paix » et ne le sera jamais.

«Aux Ivoiriens de la diaspora, je vous dis que Frédéric n’a pas d’opérations immobilières à  faire. Donc si vous lui avez versé des fonds, ils ne serviront pas à  faire une opération immobilière à  Anani, un quartier de la commune de Port-Bouët, » a-t-il précisé.

Selon lui, Konan Kouadio Frédéric est activement recherché par la Police nationale et la Gendarmerie nationale, pour malversation, escroquerie et faux et usage de faux.

«Depuis le mois d’avril 2019, il y a un avis de recherche contre lui, suite à  une plainte du chef du village de Petit-Bassam, Nanan Gnagne Nimba Richard et de celle d’un chef d’entreprise du nom de Mreouh Mohamed. C’est pourquoi, il se cache, il ne se présente pas lui-même, quand il monte les gens sur le terrain, » s’est justifié le SG.

Au nom des femmes du village de Petit-Bassam, Moha Danho Agnès a demandé à  Konan Kouadio Frédéric de partir chez lui car le seul chef du village c’est Gnagne Nimba Richard.

«Le seul chef que nous connaissons ici, dans ce village, c’est Gnagne Nimba Richard qui est assis ici devant nous. C’est lui qui décide. Nous sommes toutes derrière notre chef pour tout le travail qu’il abat pour le bien-être du village, » a-t-elle conclu.

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Kablan Duncan démissione pour pouvoir se présenter à la présidentielle ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Préssenti, Patrick Achi ferait-il un bon premier ministre?
 
3536
Oui
75%  
 
1042
Non
22%  
 
164
Sans Avis
3%  
 

0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement