Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: La foule libère des femmes suspectées de vendre des médicaments illicites
 

Côte d'Ivoire: La foule libère des femmes suspectées de vendre des médicaments illicites

 
 
 
 15900 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 juillet 2019 - 17:41

© koaci.com – Jeudi 04 Juillet 2019 - Des agents de la Police des Stupéfiants et Drogues ont fait une descente ce jeudi dans la localité Yakassé-Me.

Ils se sont rendus dans la localité suite à  une information faisant état de l'existence d'un marché de Médicaments de Qualité Inférieure et Falsifiée (MQIF).

Arrivés à  la gare, les agents ont identifié 04 grosses étales sur lesquelles était exposé un important lot de MQIF tenus par des dames, explique-t-on.

Suite à  l'interpellation desdites dames par les agents en mission, ceux-ci procédaient à  la saisie des MQIF lorsqu'une foule de jeunes de la localité les ont envahis.

Excités, ils ont pu faire fuir les dames qui avaient été interpellées. Selon eux, n'ayant aucune pharmacie dans cette localité, ce marché de MQIF serait leur seul lieu de ravitaillement.

C'est alors que le Commissaire de Police Zadi Raïssa a profité pour les sensibiliser sur les réels dangers de ces Médicaments.

La police a néanmoins pu saisir 667 KG desdits produits avant que le Commissaire de Police Zadi Raïssa a profité pour les sensibiliser sur les réels dangers de ces Médicaments.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Burkina Faso : Les 12 terroristes présumés n'ont pas été tués par ball...
 
 
Burkina Faso : Les 12 terroristes présumés n'ont pas été tués par balle selon le procureur
Société
 
Côte d'Ivoire : La distribution des premières CNI pourrait débuter la...
 
 
Côte d'Ivoire : La distribution des premières CNI pourrait débuter la semaine prochaine
Côte d'Ivoire : Elle devient folle au lendemain d'une nuit de show avec des jeunes
Société
Côte d'Ivoire : Elle devient folle au lendemain d'une nuit de sho...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, l'épouse du cadre de la santé portée-disparue retrouvée
Société
Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, l'épouse du cadre de la santé porté...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
Côte d'Ivoire : Fin de cavale pour ceux qui terrorisaient Koumassi à travers des bagarres rangées à la machette
Société
Côte d'Ivoire : Fin de cavale pour ceux qui terrorisaient Koumass...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: La foule libère des femmes suspectées de vendre des médicaments illicites
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
Faites un tour dans les marchés du nord. C'est à  croire que cette duscrination prendra jamais fin. Au nord, les paysans traversent les corridors et se baladent même en ville avec les fusils de chasse. Sans que personnes ne disent mots. Alors qu'au sud et ailleurs, c'est quasiment impossible. Que Dieu nous affranchisses.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
C'est l'image de la "Nouvelle Côte-d'Ivoire" , PROSPERE oú il fait bon vivre et oú tous les citoyens RESPECTENT les INSTITUTIONS de la Republique.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Les nègres sont des êtres uniques. Au lieu de saluer l'arrestation de vendeuses de la mort. Les nègres vont forcer pour leur libération... Vraiment... Les nègres sont uniquement bêtes... Sans blagues... Certainement que les abrutis bétés sauvages et assimilés vont applaudir cela dans leur haine et aigreur du pouvoir Ouattara...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Pas de poste pour Mabri avant la clarification des candidatures de la présidentielle en juillet, logique?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Un chauffard tue une famille, entretien, vitesse, alcoolémie, soucis...
 
2199
Oui
89%  
 
232
Non
9%  
 
51
Oui
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement