Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après le Baccalauréat où s'orienter, ils se mettent à  la disposition des nouveaux étudiants
 

Côte d'Ivoire : Après le Baccalauréat où s'orienter, ils se mettent à  la disposition des nouveaux étudiants

 
 
 
 3818 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 juillet 2019 - 18:29

initiateur du salon de l'orientation (Ph KOACI)

© koaci.com--Vendredi 19 juillet 2019-- Après l’euphorie de la réussite au Baccalauréat, les nouveaux étudiants sont confrontés très souvent au choix des filières dans les différentes universités et grandes écoles.

À cheval entre leur choix personnel et celui de leurs parents, ces nouveaux bacheliers pour la plupart et ce, selon les statistiques ratent leur vocation.

C’est pour venir en aide à  ces différents étudiants dans le choix de leurs différentes filières d’orientations qu’ils ont décidé de se mettre à  la disposition de ces derniers.

Débuté en 2012, le rendez-vous annuel de l’orientation qu’organise cette ONG a pour but de permettre à  ces milliers jeunes à  réussir leur orientation scolaire.

Jean François Kouassi, commissaire général du salon de l’orientation qui se déroulera à  Abidjan du 1er au 3 août et à  Bouaké les 5 et 6 août était hier jeudi face à  la presse pour situer l’enjeu de ce rendez-vous, comme constaté sur place par KOACI.

Pour lui, l’objectif de ces rencontres, c’est d’aider les jeunes étudiants à  avoir les informations qu’il faut et leur permettre de connaître leur potentialité afin de bien orienter leur choix après le Bac.

Il a fait remarquer que les parents ont toujours une représentation ancienne de l’orientation qui est contraire aux aptitudes et valeurs des enfants.

Pour madame Kessé, l’une des promotrices de ce rendez-vous des étudiants, il est important d’expliquer tout le processus d’orientation aux nouveaux étudiants afin qu’ils puissent adapter leur choix.

« Les enfants pour pouvoir faire un choix, ont besoin d’un certain niveau de maturité psychologique. Et c’est à  partir de 16 ans que l’enfant peut être stable. Donc c’est un processus. Lorsque nous les recevons, nous leur expliquons tout ce processus », a-t-elle affirmé.

Notons que pour cette 8ème édition de ce rendez-vous de l’orientation, les initiateurs attendent environ 155 participants attendus à  Abidjan au lycée classique et au centre Jacques Aka de Bouaké.


Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008