Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Le principal parti d'opposition menace de suspendre la participation de ses élus  à la prochaine session du parlement
 

Cameroun: Le principal parti d'opposition menace de suspendre la participation de ses élus à la prochaine session du parlement

 
 
 
 1526 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 août 2019 - 06:09

John Fru Ndi, leader du SDF principal parti de l’opposition camerounaise (Ph)


Au Cameroun, le Social Democratic Front (SDF, principal parti de l'opposition 18 députés et 7 sénateurs), menace de suspendre la participation de ses parlementaires à la prochaine session du parlement prévue en novembre, si le président Biya ne crée pas un environnement propice pour les élections de 2020 et ne met pas fin à la "guerre civile" dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, avant le début de la rentrée scolaire 2019-2020 fixée le 2 septembre prochain.


Le Comité Exécutif National (NEC, principal organe directeur du SDF),  était en conclave le 10 août dernier à Douala, la métropole économique du Cameroun.


A l'issue de la rencontre des membres du principal organe directeur du SDF, dans leur chapelet d'exigences au gouvernement, n'ont fait mention ni du prétendu "hold-up électoral" dénoncé par le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc de Maurice Kamto, candidat classé second à la dernière élection présidentielle avec 14,23%), ni de la libération des militants et sympathisants du Mrc dont certains sont détenus depuis janvier 2019.


 

Le parti leader de l'opposition camerounaise que dirige John Fru Ndi, a réitéré son appel au dialogue "inclusif" pour sortir de la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest depuis fin octobre 2016.


Pour rappel, en fin octobre 2016, des revendications corporatistes d'enseignants et avocats anglophones, ont débouché sur un conflit armé entre séparatistes et forces loyalistes. Le conflit a fait plus de 2000 morts selon les ONG et environ 530 000 déplacés internes. 


D'après le ministère de la défense, plus de 300 éléments des forces de défense et de sécurité (militaires, gendarmes et policiers), ont été lâchement assassinés depuis le début du conflit.  

 

Dans leur déclaration qui ressasse un chapelet d'exigences, le SDF lance un appel aux sénateurs, conseillers municipaux et députés qui jusqu'ici affichent une "indifférence assourdissante" et apportent leur soutien au "régime répressif " de Yaoundé de cesser "d'instrumentaliser" la crise anglophone à des fins égoïstes et politiciennes.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (+237) 691 15 42 77 ou cameroun@koaci.com- 



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Mouvements d'opposition au 3ème mandat de Ouattara, Br...
 
 
Côte d'Ivoire : Mouvements d'opposition au 3ème mandat de Ouattara, Bro Grébé demande au Gouvernement de tout faire pour faire baisser la tension
Politique
 
Côte d'Ivoire : Une manifestation de l'opposition de la Diaspora annon...
 
 
Côte d'Ivoire : Une manifestation de l'opposition de la Diaspora annoncée jeudi devant l'Ambassade à Paris
Côte d'Ivoire : Présidentielle, l'Institut Electoral pour une Démocratie Durable en Afrique (EISA) s'installe Abidjan pour le suivi du processus électoral
Politique
Côte d'Ivoire : Présidentielle, l'Institut Electoral pour une Dém...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
BCEAO : Tiemoko Koné reconduit pour un nouveau mandat de six ans
Politique
BCEAO : Tiemoko Koné reconduit pour un nouveau mandat de six ans
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Béoumi, contre la candidature de Ouattara, l'opposition missionne Sidi Touré
Politique
Côte d'Ivoire : Béoumi, contre la candidature de Ouattara, l'oppo...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun: Le principal parti d'opposition menace de suspendre la participation de ses élus à la prochaine session du parlement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Suspendez...Bande de cancres... Chez nous, les saoulardistes du vieux saoulard de Daoukro ont fait pareil, qu'est-ce qu'ils en ont gagné ? ZERO... Entre autres la nouvelle CEI est passée et promulguée... En tant qu'observateur, on ne le dira jamais assez, la politique de la chaise videet/pu du boycott ne rapporte jamais rien. Demandez aux sauvages B&A frontistes de l'adultérin pisseur bété en vacances... Je ne suis qu'un observateur de passage...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Parler de 3eme mandat, est-ce deja un premier aveu de faiblesse de l'opposition face à Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Malgré tout, Didier Drogba va-t-il finir par être imposé par le systè...
 
1962
Oui
67%  
 
858
Non
29%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement