Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Litige entre deux familles à M'Bengué (Nord), les victimes toujours contraintes à l'« exil » lance un appel  à Gon
 

Côte d'Ivoire: Litige entre deux familles à M'Bengué (Nord), les victimes toujours contraintes à l'« exil » lance un appel à Gon

 
 
 
 4309 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 14 septembre 2019 - 08:35

Une vue d’une maison détruite à Vononloho


Comme nous le relevions dans un article précédent, un litige « foncier » oppose les familles, de feu Soro Pierreguegnon au chef du village de Vononloho dans la sous-préfecture de M’Bengué, département de Korhogo, région du Poro.


Cette situation a contraint plus d’une centaine de personnes à trouver refuge dans les villages voisins à ce jour.

Concernant la suite de cette affaire, nous apprenons que, des actions pour un retour à l’apaisement ont été menées sans suite, par le représentant du médiateur de la République à Korhogo.


« Notre inquiétude vient du fait que ceux qui ont pillé, brûlé, et chassé des personnes du village, ne sont nullement interpellées. Les négociations engagées n’ont pour but que, de faire revenir les victimes au village, alors que le climat n’est pas encore apaisé. Et les bourreaux posent des conditions à leur retour », a relevé, un cadre de la région à KOACI.


 

Si, le sous-préfet de M’Bengué maîtrise parfaitement le dossier, ce n’est pas le cas du préfet de M’Bengué, selon lui.


« Il soutient que le chef est dans son droit », affirme notre source, qui atteste, par l’impunité qui est accordée à ceux qui ont chassé leurs parents de Vononloho.


« Depuis le début de cette affaire, si des sanctions avaient été prises par les autorités, nous n’en seront pas aujourd’hui à cette situation. Nous constatons qu’il n’y aucune réaction des autorités. Ces dernières ne souhaitent qu’un retour des parents sans toucher le fond du problème. Le village est terrorisé par une « milice » .Où ces personnes vont-elles loger, alors que les maisons ont été détruites ? De quoi vont-elles se nourrir ? Et grave, le cas des élèves en cette rentrée scolaire ? Ces questions ne semblent pas préoccuper pas les autorités », a-t-il déploré, avant de lancer un appel pressant au Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, par ailleurs, fils de la région du Poro.


« Nous lançons un appel pressant au Premier Ministre qui est un fils de la région, afin de trouver une solution immédiate à cette crise, en vue de ramener la cohésion sociale dans le village de Vononloho, situé non loin de la frontière de la côte d’Ivoire avec le Mali », a-t-il lancé, tout en espérant que son cri de cœur sera entendu par qui de droit.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire: Un litige entre deux familles à M'Bengué (Nord) contraint une cen...
La mairie de M’BenguéUn litige oppose depuis 2016 la famille de feu Soro Pierreguegnon N’Golo au chef de village de Vononloho dans la s...
Côte d'Ivoire | Société      il y a 2 ans
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Litige entre deux familles à M'Bengué (Nord), les victimes toujours contraintes à l'« exil » lance un appel à Gon
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Why? Why? Why?
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Entre salesMD&SA (SA pour Sauvages et Assimilés), ce genre de conflit est normal. Il n'y a d'ailleurs pas de sociétés humaines sans conflits, à fortiori, celle de ces sauvages. Pas de quoi donc à s'alarmer pour ce fait très très très divers avec des «why ? Why ? Why ?» à la con tel des couinements d'un sale rat pris au pied.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Le 1er ministre Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko... ne semblent être des "humains" Depuis le 1er article de KOACI sur ce conflit, ces deux soi-disant "puissants" hommes politiques du nord , auraient pu agir.... Peut-être ceux qui sont pourchassés pourraient appartenir au camp de Soro Guillaume
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter