Afrique Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Soudan du Sud: Riek Machar «pas prêt» pour la formation d'un gouvernement d'union
 

Soudan du Sud: Riek Machar «pas prêt» pour la formation d'un gouvernement d'union

 
 
 
 882 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 21 octobre 2019 - 11:29

Riek Machar


L'ex chef rebelle sud soudanais Riek Machar a proposé un nouveau report pour la formation d'un gouvernement d'union nationale, à l'approche de la date -butoir du 12 Novembre.


Samedi, les deux protagonistes de la crise sud soudanaise se sont rencontrés à Juba pour donner une chance à l'accord de paix signé à Khartoum mais de graves points de désaccord ont été relevés.


Pour Riek Machar, la formation d'un gouvernement d'union nationale ne doit être une priorité tant que la question de la sécurité n'est pas encore résolue.

 

Alors que son rival, le Président Salva Kiir, sous pression américaine , menace de respecter la date butoir du 12 Novembre , l'ex chef rebelle a demandé un nouveau report pour éviter de nouveaux conflits comme çà été le cas en 2016.


 

"Pourquoi voulez-vous répéter la même erreur ?", a-t-il demandé après son entrevue " ratée" avec Kiir, à la délégation du Conseil de sécurité, qui fait pression pour que le gouvernement aille de l'avant.


"Si nous n'avons pas d'armée nationale, de police, de sécurité, comment formez-vous le gouvernement ? 


Ce matin, le président Kiir et moi avons rencontré les chefs de la sécurité et ce que nous avons constaté, c'est que même en trois mois, nous n'y arriverons pas", a déclaré Machar."Nous avons des problèmes cruciaux à résoudre, les dispositions en matière de sécurité doivent être en place". a-t-il dit.


L'ambassadrice des États-Unis auprès de l'ONU, Kelly Craft, s'est dite déçue par ces remarques.


Notons que l'accord de paix de septembre 2018 prévoit que les combattants de toutes les parties soient entraînés et déployés dans le cadre d'une armée unifiée de 83.000 hommes.


Après deux ans d'indépendance , le Soudan du Sud a sombré en 2013 dans une guerre civile qui a fait plus de 380.000 morts et plus de quatre millions de déplacés .


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement