Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Bouaké,  parti récupérer un ballon, un gamin foudroyé par une décharge électrique
 

Côte d'Ivoire: Bouaké, parti récupérer un ballon, un gamin foudroyé par une décharge électrique

 
 
 
 8773 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 25 octobre 2019 - 12:17

Le poste concerné par le drame à Belle Ville 1 (ph KOACI)


Les habitants du quartier Belle ville 1 restent inconsolables comme constaté sur place par KOACI. Un garçonnet de douze ans, a tragiquement perdu la vie dans l'après-midi d'hier Jeudi 24 Octobre.


En compagnie de ses amis du même âge, s'adonnant à une partie de football sur le bitume dressé à l'entrée du quartier Belle Ville 1 en partance pour l'ancienne station d'essence Texaco, Traoré Abou a, juste après un tir qui voie la balle se loger dans un coin d'un poste électrique, pris l'initiative d'aller récupérer le ballon pour continuer leur jeu.


Ainsi, par une technique digne d'un alpiniste, le jeune réussi a atteindre le sommet du poste secteur où s'y trouvait le ballon situé à côté de l'ancienne École Normale d'Instituteurs (ENI CAFOP 2), et à peine a-t-il mis le pied sur la dalle qu'il fut terrassé par une décharge électrique.


 

Paniqués car ne voyant pas leur ami faire signe de vie, les compagnons de Traoré Abou courent alerter les parents. Sur le lieu et ne sachant pas quoi faire pour extirper le môme de là, des personnes désemparées du quartier décident d'alerter les techniciens pour une solution afin d'éviter qu'elles soient également victimes, en tentant de secourir l'enfant.


Arrivée quelques moments après, une équipe de la CIE interrompt la fourniture du courant dans le quartier pour permettre de dégager le petit de là.


Sorti raide et sans vie du haut du poste, Traoré Abou 12 ans en classe de 6ème allongé sur le côté du goudron, a fait l'objet d'une constatation d'usage de la police et a été transféré dans une mosquée, puis à la morgue après confirmation de son décès par les sapeurs-pompiers déployés sur le lieu du drame.


Enfin, invité au commissariat dans la matinée de ce Vendredi 25 Octobre, Traoré Karim, père du défunt qui y a été pour des formalités, aurait été prié de se munir d'une autorisation du procureur afin de prendre possession du corps à la morgue.


« Quand je suis quitté au commissariat, je suis parti à la morgue pour récupérer le corps de l'enfant. Les gens qui m'ont reçu là-bas ont dit qu'il fallait envoyer directement le corps à la morgue et non l'exposer à la mosquée comme nous l'avons fait. Ils disent que c'est pas normal et qu'il faudrait une autorisation du procureur pour qu'on puisse prendre le corps. Vraiment je ne sais pas quoi faire...» se lamente Traoré Karim, père du petit Abou, laissant les autres membres de la famille au quartier Belle Ville 1, recevoir le Yako des amis et connaissances des parents éplorés.


T.K.Emile, correspondant permanent de KOACI à Bouaké 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Bouaké, le MURIR appelle l'opposition au dialogue et à...
 
 
Côte d'Ivoire : Bouaké, le MURIR appelle l'opposition au dialogue et à cesser toutes violences
Société
 
RDC : Une avionnette s'écrase avec ses quatre occupants à bord dans l'...
 
 
RDC : Une avionnette s'écrase avec ses quatre occupants à bord dans l'est
Côte d'Ivoire : Baccalauréat session  2020, 40,08 % d'admis cette année
Société
Côte d'Ivoire : Baccalauréat session 2020, 40,08 % d'admis cette...
Côte d'Ivoire il y a 16 heures
 
Côte d'Ivoire : Manifestations, un bus incendié à Yopougon
Société
Côte d'Ivoire : Manifestations, un bus incendié à Yopougon
Côte d'Ivoire il y a 17 heures
 
Nigeria : 14 morts dans une attaque de voleurs de bétails dans le centre
Société
Nigeria : 14 morts dans une attaque de voleurs de bétails dans le...
Nigeria il y a 18 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Bouaké, parti récupérer un ballon, un gamin foudroyé par une décharge électrique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Oui. Sortons de l'émotionnel pour situer les responsabilités. 1/ Le Porte électrique va t il continuer de tuer ? La suite de ce côté. 2/ Pourquoi a t il tué ce poste électrique ? Et qui sont les responsables..qui ont exécutés ce Marché...oui il y a mort d'homme... 3/ Faute lourde ? La presse doit suivre... 4/ Le porte électrique est un marché exécuté parce une entreprise X était elle habilité à exécuter ce marché. 5/ autant de questions qui doivent nous assagir, et améliorer la sécurité des citoyens.
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement