Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Campagne contre la bilharziose, psychose à  N'douci après le décès d'un élève qui a avalé un comprimé contre la maladie
 

Côte d'Ivoire: Campagne contre la bilharziose, psychose à N'douci après le décès d'un élève qui a avalé un comprimé contre la maladie

 
 
 
 2659 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 13 novembre 2019 - 09:39

Un élève a trouvé la mort le lundi 11 novembre 2019 dans des conditions qualifiées de suspectes par ses proches.


En effet ce dernier en classe de 5è au collège Orieux de N’douci dans le département de Tiassalé, a avalé un comprimé contre la bilharziose. Suite à cela, il aurait vomi, fait des convulsions quelques heures plus tard après avoir signalé des douleurs au niveau de la poitrine, avant de décédé dans un centre médical, rapportent des sources.


Et pourtant une campagne contre la bilharziose se tient dans les établissements scolaires de N’douci.

Un fait qui crée la psychose chez de nombreux parents d’élèves de la ville qui s’opposent désormais à la poursuite de la campagne.


 

La bilharziose ou schistosomiase est une maladie parasitaire due à un ver hématophage, le schistosome. C'est la seconde endémie parasitaire mondiale après le paludisme avec une prévalence de 180 millions d’individus affectés, pour environ 280,000 décès chaque année. La morbidité observée chez les populations humaines infectées est essentiellement liée à l’étonnante fécondité du parasite femelle dont les œufs, pondus par centaines chaque jour, sont piégés dans de nombreuses muqueuses et tissus formant des granulomes, faut-il le rappeler.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement