Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: 2020,  Simone Gbagbo au lancement du « Consortium», une cellule de communicateurs pour accompagner les « Gbagbo ou rien»
 

Côte d'Ivoire: 2020, Simone Gbagbo au lancement du « Consortium», une cellule de communicateurs pour accompagner les « Gbagbo ou rien»

 
 
 
 4519 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 14 novembre 2019 - 21:24

Simone au lancement ce jeudi du Consortium-CSA, cellule de communication pour accompagner les "Gbagbo ou rien" (Ph KOACI)


A quelques mois de l’élection présidentielle de 2020, au-delà de l’occupation de terrain, des formations politiques n’entendent pas négliger celui de la communication.


L’ancienne première dame était la patronne de la cérémonie de lancement d’une équipe de communication pour accompagner les actions des « Gbagbo ou rien» dans leur combat.


Simone Ehivet Gbagbo, présente à cet événement a sensibilisé ce jeudi 14 novembre 2019 à Abidjan au Plateau un groupe de communicateurs sur les avantages et les inconvénients des réseaux sociaux, comme constaté sur place par KOACI.


«Mon souhait est que cet instrument puissant qui est la communication digitale vous sachiez l’utiliser avec sagesse, intégrité et droiture. Car cet instrument peut détruire un combat une nation ou vous-même », a conseillé l’ex - première dame Simone Gbagbo patronne de cette cérémonie de lancement officiel du consortium -CSA, un groupe de bénévoles de communicateurs qui ont décidé de défendre les idéaux de l’ancien président Laurent Gbagbo et du Front populaire (FPI).


Toutefois la 2e vice-présidente du FPI -GOR a reconnu que les réseaux sociaux notamment la communication digitale occupe une place de choix en matière de communication.


 

«La communication digitale a colonisé les comportements de la vie en société, elle devenue une arme puissante qui peut ébranler ou fortifier un système politique.», a ajouté Simone Gbagbo.


En Côte d’Ivoire au 30 juin 2019, il y a plus de 36 mille abonnés de la téléphonie mobile, 11 mille personnes soit 44 % de la population a accès à internet via le téléphone portable, 4,9 millions de personnes soit 19 % de la population ivoirienne est présente sur les réseaux sociaux, a indiqué l’ancienne députée d’Abobo.


Elle a profité de l’occasion pour féliciter ce groupe de jeunes volontaires pour leur engagement aux côtés de Laurent Gbagbo et de son Parti le Front populaire ivoirien.


«Nous ne devons donc pas rester à la périphérie de cette communication digitale, je félicite le groupe consortium- CSA d’avoir perçu cette opportunité et pour votre engagement pour constituer un instrument de combat pour le retour de Gbagbo et pour la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020 par le FPI.», s’est réjoui Simone Gbagbo la 2è vice- présidente des « Gbagbo ou rien ».


Le porte- parole des cybers activistes M. Pythagore Panel a rappelé l’objectif de leur organisation.


 

Il a souligné que cette structure regroupe plusieurs jeunes communicateurs panafricanistes, issus de divers pays Africains et de la Côte d’Ivoire pour apporter la réplique au niveau de la communication à certains médias occidentaux qui donnent dans la propagande. Défendre et vulgariser les idéaux de Laurent Gbagbo et aider son parti le FPI en matière de communication pour la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020, voilà l’objectif que s’assigne également le Consortium-CSA.


Ce combat de la communication, ceux-ci ont décidé de le mener à travers les réseaux sociaux.


« Nous allons rétablir l’équilibre de l’information fasse aux médias occidentaux.» dira-t-il.


«Nous voulons ouvrir un nouvel horizon dans la manière de faire la communication», a renchéri M. Toussaint Kouassi, président du comité d’organisation de la cérémonie qui a vu la présence de plusieurs responsables du FPI « Gbagbo ou rien », de parti politique de l’opposition dont le Cojep, l’Aird, le PDCI et des responsables des organisations de la société civile.



 

Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Sénégal : Assane Diouf une nouvelle fois arrêté pour avoir insulté le...
 
 
Sénégal : Assane Diouf une nouvelle fois arrêté pour avoir insulté le Président Macky Sall
Politique
 
Niger : Trois civils assassinés lors d'une attaque djihadiste contre u...
 
 
Niger : Trois civils assassinés lors d'une attaque djihadiste contre un site de réfugiés maliens
Côte d'Ivoire : Présidentielle octobre, voici les critères pour espérer affronter Bédié à la convention du PDCI
Politique
Côte d'Ivoire : Présidentielle octobre, voici les critères pour e...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
Cameroun-Togo : Affaire soldats camerounais braqueurs au Togo, Yaoundé protège le chef de gang, un intouchable officier de l'armée
Politique
Cameroun-Togo : Affaire soldats camerounais braqueurs au Togo, Ya...
Cameroun il y a 11 heures
 
Côte d'Ivoire : Après la décision de la CPI, les victimes de la crise post-électorale espèrent le « démarrage rapide » des soutiens financiers
Politique
Côte d'Ivoire : Après la décision de la CPI, les victimes de la c...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: 2020, Simone Gbagbo au lancement du « Consortium», une cellule de communicateurs pour accompagner les « Gbagbo ou rien»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ko cellule de communicateurs...Loll...En tout cas, ils en ont besoin... La démocratie est vraiment en marche et il faut bon être opposant sous l'ère Ouattara. Sous la vipère guenon ci-presente et son mari il était même même interdit et dangereux de s'afficher de surcroît sourire aux lèvres... Vive la démocratie sous le democrate Ouattara... On observe...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
DIVIN97
Allez manifester votre souffrance ailleurs. Vous faites pitié....
 
 il y a 6 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo et Blé Goudé vont-ils faire les yeux doux à Ouattara juste pour leur retour au Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Avant son départ, Alassane Outtara doit-il accepter de discuter avec...
 
2120
Oui
58%  
 
1428
Non
39%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement