Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: 2020, pour Lassina Diomandé, il faut éviter de retomber dans les mêmes erreurs du passé
 

Côte d'Ivoire: 2020, pour Lassina Diomandé, il faut éviter de retomber dans les mêmes erreurs du passé

 
 
 
 3872 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 novembre 2019 - 22:17

Lassina Diomandé, vice-président du CID


La crise postélectorale de 2010, ils sont nombreux qui ne veulent plus revivre ce qui s’est passé.


Alors que des membres de la coalition au pouvoir, le rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), reste confiant et sereins pour le scrutin présidentiel de 2020, certains observateurs de la vie politique ivoirienne et membres de l’opposition eux, sont inquiets pour le processus électoral à quelques mois de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire.


Un scrutin présidentiel qui attire tous les projecteurs est loin de rassurer une partie de l’opposition ivoirienne qui estime qu’à moins de quelques mois du scrutin, il y a des indices qui font craindre.


Lassina Diomandé membre actif de Générations et Peuples Solidaires (GPS) et vice-président du mouvement politique « Côte d’Ivoire debout » (CID), un mouvement proche de l’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, absent depuis juillet dernier de la Côte d’Ivoire et dont le retour à Abidjan, reporté deux fois, n’est pas encore connu estime qu’il faut éviter les erreurs du passé afin d’éviter aux Ivoiriens de vivre une autre crise postélectorale.


 

Pour lui, à quelque mois du prochain scrutin présidentiel, les Ivoiriens vivent la peur au ventre. Il en veut pour preuve la commission électorale indépendante (CEI), non consensuelle qui ne rassure pas les Ivoiriens.


Le vice-président du CID, a confié à la presse ce jour que le malaise profond et qu’à l’approche du scrutin présidentiel d’octobre prochain, il y a des indices qui font craindre.


«La cause de ces craintes, la répression et l’injustice qui créent une psychose à l’approche de ces élections. L’on constate la peur au ventre des populations Ivoiriennes qu’il y a des indices à l’approche de ces élections qui font craindre. La démocratie est en recul avec le pouvoir en Ouattara », a lâché Lassina Diomandé.


 

Alors que Kuibiert Coulibaly, président de la CEI, multiplie des sorties ces derniers jours pour rassurer les Ivoiriens, le proche de Soro, Lassina Diomandé, lui soutient que la CEI qui est censée être indépendante par son impartialité est malheureusement de par sa composition un problème et un danger.


 «Pourquoi vouloir maintenir cette CEI ? Quel est l’objectif de l’oppresse devenu oppresseur ? Nous voulons aller à des élections libres et démocratiques car nous, nous sommes sûrs que notre candidat Guillaume Soro gagnera haut les mains dans de bonnes conditions. Ils le savent donc ils rusent avec le peuple mais qu’il prenne garde car le pouvoir appartient au peuple », ajoute le proche de Guillaume Soro avant de conclure «c’est le peuple souverain de Côte d’Ivoire qui décidera le gagnant de ces élections en 2020 et j’ose espérer que le peuple fera le bon choix, le mien est Guillaume Soro».


Jean Chrésus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: 2020, pour Lassina Diomandé, il faut éviter de retomber dans les mêmes erreurs du passé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Arrêtons de nous faire peur. Si faire peur est devenu un fonds de commerce pour certains caciques alors faites-vous plaisir. Sinon, on attend les familles de ces gueulards, saoulardistes et animaux frontistes fuyards en première ligne. Cette fois, le Ghana sera trop trop trop loin. On observe...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Seuls les moutons du RDR momifié ne veulent pas voir le danger venir, puisque eux mêmes le préparent consciemment. Mais qu'ils sachent, cette fois-ci personne d'entre eux n'y échappera.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter