Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal: Grève dans les universités après l'arrestation d'un Professeur qui avait manifesté devant le palais
 

Sénégal: Grève dans les universités après l'arrestation d'un Professeur qui avait manifesté devant le palais

 
 
 
 1607 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 décembre 2019 - 13:15

L’Université de Dakar 


Au Sénégal, après avoir dénoncé l’emprisonnement de Babacar Diop la semaine dernière, le Sudes/Esr et le Saes, les principaux syndicats de l’enseignement supérieur, ont décrété 24h de grève pour exiger la libération de leur camarade et leader de Fds, arrêté en même temps de Guy Marius Sagna et 7 autres activistes, a appris KOACI.


Ainsi, le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal/Enseignement supérieur et recherche (Sudes/Esr) et le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes) passent à une vitesse supérieure.


Après avoir exigé la semaine dernière la libération d’un des leurs, arrêté et emprisonné en même temps que Guy Marius Sagna et Cie pour avoir manifesté devant les grilles du Palais, les deux organisations ont décidé de décréter un mot d’ordre de grève de 24h ce lundi «dans l’ensemble des universités publiques du Sénégal».


Dans un communiqué, le secrétaire général national du Sudes/Esr, Dr Oumar Dia, et ses camarades constatent que «malheureusement le collègue Babacar Diop est encore en prison alors qu’il n’y a aucun risque qu’il quitte le pays» et surtout «sa situation sanitaire se dégrade de jour en jour». 


 

Le syndicat ajoute qu’il «tient le gouvernement pour responsable de tout ce qui pourrait lui arriver» et demande «toujours sa libération immédiate». Dans son communiqué du 5 décembre, le Sudes/Esr «s’étonnait qu’un honorable enseignant-chercheur qui a exercé un droit constitutionnel soit traité par la justice sénégalaise avec moins d’égard qu’elle n’en a naguère montré pour un député pris en flagrant délit de vente de faux billets de banque».


Le Saes, quant à lui, rappelle qu’il a «toujours défendu des principes fondés, entre autres, sur des valeurs de démocratie, de liberté et de solidarité».


 «C’est au nom de ses principes-là que nous avons décidé d’observer 24h de grève en soutien à notre camarade Babacar Diop qui a été arrêté lors d’une marche pacifique avec d’autres concitoyens», a dit Malick Fall à la radio privée Rfm. 


 

Il avertit que la suite de leur mouvement d’humeur «dépendra de l’évolution de la situation».



Sidy Djimby Ndao , Dakar 

Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire malversations au Conseil Régional du Guémon, vers la mise en place d'une administration provisoire?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Amadou Gon de retour en bonne santé, bon coup de com' en vue de la ca...
 
1922
Oui
52%  
 
1632
Non
44%  
 
141
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement