Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Ouverture du procès  de Blé Goudé, ses avocats dénoncent la nullité de la procédure et seront absents au procès
 

Côte d'Ivoire: Ouverture du procès de Blé Goudé, ses avocats dénoncent la nullité de la procédure et seront absents au procès

 
 
 
 4758 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 17 décembre 2019 - 14:04

Me N’Dry et Me Bledey ce mardi à Abidjan (Ph KOACI)


Le mercredi 19 décembre 2019 s’ouvre au tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau le procès de Charles Blé Goudé.


Cette audience se fera en l’absence de ses avocats comme ils l’ont signifié ce mardi 17 décembre 2019 lors d’une conférence de presse tenue dans un hôtel de la capitale économique, a constaté KOACI sur place.


Me N’Dri Claver qui était accompagné pour la circonstance de son confrère Me Bledey, a fait observer d’entrée que, leur silence quant à la conduite de l’affaire par le ministère public à travers le procureur général, aurait été un manquement au devoir de la défense.


Selon les avocats de l’ex leader de la galaxie patriotique, le juge a violé l’aliéna3 de l’article 7 de constitution de novembre 2016, qui stipule que tout prévenu est présumé innocent jusqu’à ce que sa culpabilité soit établie à l’issue du procès.


« Une personne poursuivie doit être présente à son procès, l’absence de M. Blé Goudé entraîne la nullité de la procédure. L’avocat assiste son client mais ne le représente pas. Sa présence est capitale à son audience pour y être entendu. Cette programmation de l’audience en l’absence de M. Blé Goudé est une violation des droits de l’accusé », a dénoncé Me N’Dry.


 

Pour la défense, le ministre de Laurent Gbagbo n’est pas absent à son procès par sa volonté, mais de celle des autorités judiciaires ivoiriennes, qui par un arrêt pris le 21 mars 2014 l’ont envoyé à la Haye pour les faits de la Crise post-électorale (2010-2011) pour lesquels il a été d’ailleurs acquitté.


« Blé Goudé a pris le vol contre sa volonté. La programmation de cette audience est une violation de ses droits. La théâtralisation doit être absente des procédures judiciaires en matière pénale », a-t-elle souligné et de révéler que l’accusé ignore toute cette procédure car il a été informé par voie de presse et non par la voie légale.


Son conseil s’interroge si cette affaire ne poursuit-elle pas un agenda autre que celui judiciaire ? Et de répondre:


« Les avocats n’ont pas cette réponse. Nous nous sommes retirés de cette affaire pour être des hommes libres au service de la justice », a déclaré Me N’Dry, qui martèle que concernant  la requalification des faits reprochés à son client, la Côte d’Ivoire s’est dessaisie de l’affaire au profit de la CPI et que c’est le principe de la complémentarité qui prévaut dans ce genre de cas.


Ils ont informé que suite à leur retrait de l’audience du 06 novembre dernier, les avocats n’ont eu d’information sur la suite du procès jusqu’à’ ce qu’ils reçoivent un avis.


 Me Suy Bi Gooré Emile l’avocat du PDCI-RDA, saisi par Blé Goudé a fait un pourvoi en cassation contre la procédure en cours, a-t-on appris lors de la rencontre.


 

« Nous n’allons pas y être parce que nous n’avons pas à y être. Il est impératif qu’on règle les droits de M. Blé Goudé. Nous présenter devant un tribunal, c’est sacrifié notre client parce que nous n’avons pas vécu les faits. Les droits élémentaires de la défense ne sont pas respectés », a-t-ajouté avant d’indiquer que la défense n’exclue pas de saisir la cour africaine des Droits de l’Hommes et des Peuples (CADHP) pour « violation » des droits élémentaires de la défense.


Les autorités judiciaires ivoiriennes poursuivent Charles Blé Goudé pour les « actes de tortures, d’homicides volontaires, de traitement inhumain, d’atteinte à l’intégrité physique, de viol, d’assassinats et d’attentat à la pudeur commis durant les barrages d’autodéfense dans le courant des années 2010 et 2011, et la complicité de ses crimes commis par lui-même ou ses partisans sur l’ensemble du territoire ».


Son procès s’ouvrira ce mercredi 19 décembre en l’absence de sa défense qui dénonce la procédure engagée par le ministère public.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Abonnés
 
Côte d'Ivoire : Tentative d'insurrection de la présidentielle, pas de...
 
 
Côte d'Ivoire : Tentative d'insurrection de la présidentielle, pas de mandat d'arrêt lancé contre Affousiata Bamba, les raisons
Politique
 
Côte d'Ivoire : Décrispation, les Sénateurs du PDCI et la cadre Valéri...
 
 
Côte d'Ivoire : Décrispation, les Sénateurs du PDCI et la cadre Valérie Yapo  ont  recouvré la liberté
Côte d'Ivoire :   Le code des douanes adapté à l'environnement économique institutionnel du pays
Politique
Côte d'Ivoire : Le code des douanes adapté à l'environnement éc...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire : Présidence de la CAF, le candidat Anouma jouira d'un soutien diplomatique et financier de l'Etat
Politique
Côte d'Ivoire : Présidence de la CAF, le candidat Anouma jouira d...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire : La présidentielle passée comme ils le souhaitaient, l'Union des enseignants RHDP attend des retours financiers
Politique
Côte d'Ivoire : La présidentielle passée comme ils le souhaitaien...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Ouverture du procès de Blé Goudé, ses avocats dénoncent la nullité de la procédure et seront absents au procès
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Rien de nouveau... Ce sont les mêmes clowns d'avocats qui ne connaissaient pas les procédures et ont fait honte à leur profession... Par ailleurs, le voleur de diplôme (ko ministre du chien gbagba) est jugé pour bien de faits et délits qui sont loin des inculpations de la CPI qui elles portent ABSOLUMENT sur les 3 milles morts et de son rôle... Un avocat, un vrai serait plutôt aller démontrer avec sa verve argumentaire impeccable par a+b que son client est INNOCENT... Hélas, on prend la petite porte avec des arguments fallacieux dans sa soutane délavée de piètre avocat... On avance...
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
paulvb
Mon ami, quitte dans ça c'est pas du nouchi quand on parle de justice, en matière pénal pas besoin d'être avocat pour savoir qu'il appartient au procureur de prouver par a+b qu'une personne serait coupable d'un crime. D'ailleurs, nulle personne ne peut être jugé pour un procès dont son absence est indépendant de sa volonté si non Simone Gbagbo serait entrain d'être jugé par la CPI en ce moment. Je t'invite a être plus réaliste dans ton raisonnement et surtout mettre ton dévouement politique de côté. La justice c'est pas seulement pour les autres, tu pourrais un jour lui faire face même ayant toute la raison avec toi.
 
 il y a 11 mois
SRANBLE DEH
Vous les juges et procureurs qui suivez moutonnement ce régime qui est aux aboies, vous allez connaître votre sort bientôt.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Pfff.. Procès et condamnation par contumace, cedt à dire en l'absence de l'accusé, c'est pour les animaux?.. N'importe quoi!!.. Avocats qui mentent ouvertement et sans gêne !!.. et on est dedans depuis 30ans !!..
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fakolycoumba
tu confonds quelqu'un qui à fuit le pays et quel qu'un qui est retenu contre sa volonté un peu de jugeote quand meme si tu es embrigadé
 
 il y a 11 mois
Peace101
A mon camarade personnel @paulvb... Je t'exhorte à te ressaisir. Notre code penal et jurisprudence permettent bel et bien des jugements par contumace (queluque soit la cause de labsence de l'accusé). Pareil dans bien d'autres pays. Par exemple, Kadhafi avait été condamné par contumace pour les attentats de Lockerbie. Clair. Pour la vipère simone et le cas CIV. L'état Ivoirien devrait être coaccusateur. Donc, si l'état estime quelle est pardonnée par la magnanimité du Chef de l'État, nous pouvons refuser de coopérer. Et sans notre coopération la CPI ne pourra juger la vipère et ne pourra rien prouver. Si tu estimes que ton partenaire voleur de diplôme, auteur se l'article 125 est innocent, bon, cela devrait être facile à ses avocats de le prouver par a+b+c, n'est-ce-pas ? Je te serai gré de ne pas laisser tes émotions prendre le dessus de tes développement argumentaires. Je te sais mieux que cela... Peace, mon camarade... Sinon, entre-temps, on avance... Plus proche de nous, où est votre programme pour faire mieux que Ouattara et le foudroyer par les urnes dans 10 mois ?
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Plutôt lire : ...quelque...
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Pour répondre au machin qui apparemment est le tonneau vide b. et a. frontiste typique, je vais répéter et me réexpliquer. On se fout pas mal de la raison de l'absence dans notre jurisprudence. Tes émotions ne sont pas le droit. Donc, on s'en fiche. Le jour de l'audience son absence sera constatée. Celle dr ses avocats aussi sera constatée. Et on avancera avec les procédures en vigueur... UN IVOIRIEN QUI EST DÉTENU A L'EXTÉRIEUR PEUT TOUJOURS FAITE L'OBJET DE POURSUITES EN CIV. IL PEUT SE FAIRE REPRESENTER PAR UN CONSEIL POUR LE DÉFENDRE. Pigé, tintin ?
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement