Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Mouvement d'humeur dans les médias publics après l'affectation de 369 agents
 

Burkina Faso : Mouvement d'humeur dans les médias publics après l'affectation de 369 agents

 
 
 
 1738 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 04 mars 2020 - 19:17

Les travailleurs des médias publics burkinabé, notamment la télévision et la radio nationales et le quotidien d'État, ont entamé ce mercredi un arrêt de travail pour protester contre une mesure d'affection touchant 369 agents de ces organes de presse.


Cette décision a été prise à l'issue d'une assemblée générale convoquée ce mercredi matin par le Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture

(Synatic).


"Les travailleurs des médias publics, réunis en Assemblée Générale ce mercredi 4 mars 2020 suite aux affectations arbitraires ayant frappé 322 agents de la RTB et 47 des Editions Sidwaya, ont décidé de renforcer leurs actions sectorielles dans le cadre de la lutte des travailleurs contre la baisse du pouvoir d’achat et pour les libertés démocratiques et syndicales", indique le compte-rendu de cette assemblée.


Pour faire, " ils ont décrété un débrayage actif à compter du mercredi 4 mars 2020".


 

"Le débrayage actif sera marqué par le boycott de toutes les activités dans les médias publics et sur toute l’étendue du territoire national", précise le syndicat qui dénonce particulièrement la décision du ministère de la communication portant affection d'agents en situation irrégulière.


Selon le Synatic, "ces affectations-sanctions apparaissent comme des mesures répressives pour briser la lutte héroïque engagée par les travailleurs des médias publics depuis un certain temps, pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail et pour l’indépendance véritable des médias publics".


Par ailleurs, le syndicat a appelé l’ensemble des travailleurs des médias à se "mobiliser dans le cadre de la lutte unitaire des syndicats contre l’application de l’IUTS sur les primes et indemnités", notamment les marche-meetings des 7 et 17 mars 2020 et la grève générale du 16 au 20 mars 2020, décidé par une cinquantaine de sydicats.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo et Blé Goudé vont-ils faire les yeux doux à Ouattara juste pour leur retour au Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Avant son départ, Alassane Outtara doit-il accepter de discuter avec...
 
2120
Oui
58%  
 
1428
Non
39%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement