Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : La Russie réaffirme le principe de « non-ingérence »  dans les affaires intérieures d'un Etat
 

Cameroun : La Russie réaffirme le principe de « non-ingérence » dans les affaires intérieures d'un Etat

 
 
 
 2125 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 mars 2020 - 02:43

sur l'esplanade du palais des congres de Yaoundé


Anatoliy Gennadrevitch Bashkine, ambassadeur de Russie au Cameroun, a réaffirmé ce mercredi à Yaoundé, le principe de "non-ingérence" dans les affaires internes d'un autre État.


Le diplomate russe a exprimé la position de son pays au terme d’une audience avec le ministre camerounais des Relations extérieures (Minrex).


S’agissant des crises sécuritaires qui secouent le Cameroun, l'ambassadeur de la Fédération de Russie à Yaoundé a réaffirmé " la souveraineté et l'indivisibilité de l'État du Cameroun ainsi que le principe de non-ingérence dans les affaires internes d'un autre État. "


Selon une note officielle le diplomate russe a félicité le gouvernement camerounais pour " les efforts dans le cadre de la recherche des solutions aux différentes crises sécuritaires auxquelles le pays est confronté."

Le Cameroun fait face à plusieurs crises sécuritaires. 


 

Il s’agit notamment des exactions de Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord frontalière au Nigeria. 

Les incursions des bandes armées centrafricaines à l’Est. Et, la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest depuis fin octobre 2016.


Selon la banque mondiale, Boko Haram a volé aux éleveurs camerounais du bétail équivalent à 3 milliards FCFA depuis 2013.  Et, fait plus de 2000 morts. Le groupe terroriste a occasionné le déplacement d’au moins 100 mille personnes.


L’agence des nations unies pour les réfugiés (HCR) indique que le nombre de camerounais fuyant les violences dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest pour s’installer au Nigeria, a franchi la barre des 30 000 personnes. 


La crise dans les deux régions, a fait plus de 2 500 morts et environ 500 000 déplacés internes, soutient Crisis Group.



 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Malgré tout, Didier Drogba va-t-il finir par être imposé par le système à la Présidence de la FIF ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tidjane Thiam pourrait-il être le nouveau poulain de Ouattara pour 20...
 
2629
Oui
54%  
 
2127
Non
44%  
 
129
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement