Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Assemblée nationale, les députés réclament leurs primes de la première session extraordinaire de l'année clôturée jeudi dernier
 

Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, les députés réclament leurs primes de la première session extraordinaire de l'année clôturée jeudi dernier

 
 
 
 11111 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 08 mars 2020 - 18:17


En principe, la prime de la session extraordinaire du député est payée à la clôture. Cette disposition n'a pas été pour la première session extraordinaire de l'année clôturée, jeudi dernier Yamoussoukro.


Les députés ont attiré l'attention de leur Président, Amadou Soumahoro hier à l'ouverture de la deuxième session extraordinaire de l'année relative au projet de loi portant révision constitutionnelle.


«Mon intervention est relative au paiement de la prime de la première session extraordinaire de l'année 2020. Session qui a été clôturée par vous-même, le jeudi 5 mars dernier à Yamoussoukro. Il se trouve que cette prime n'est pas payée et nous ne savons pas quand elle le sera, » a déclaré l'honorable Seplé.


 

Le député a rappelé que lors des sessions ordinaires les primes ont toujours été payées par tranche et la première tranche à l'ouverture et la dernière à la clôture. 


«Pour ce qui est de la session extraordinaire, la prime a toujours été payée dès la clôture de la session et cette fois-ci ça n'a pas été respecté, » a insisté, le député.


«A quand le paiement de cette prime. Je voudrais souhaiter que cela soit fait, car cette prime prend en compte les frais de transport qu'on a du supportées. Nous nous sommes déplacés le jeudi à Yamoussoukro à nos propres frais en attendant d’être remboursés. Nous souhaitons que les primes de la deuxième session extraordinaire soient payés à la clôture,» a poursuivi M. Séplé.


En réponse, Amadou Soumahoro a rassuré ses collègues que les primes de la première session extraordinaire seront payées :

«Moi-même je suis concerné aussi. Vos préoccupations seront prises en compte dès que nous arriverons à Yamoussoukro le lundi, les primes de la session passée seront payées. Et les frais de transport seront aussi payés, » a-t-il précisé.


Il faut souligner que l'intervention du député Séplé a été saluée par ses collègues présents dans l'hémicycle.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, les députés réclament leurs primes de la première session extraordinaire de l'année clôturée jeudi dernier
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Ils croient qu'ils ont travaillé ??? Il faut rappeler à ces gens là, que le travail est une activité intellectuelle et/ou manuelle qui crée de l'utilité pour les humains. S'ils pensent qu'il ont été utiles aux Ivoiriens, alors il faut les payer...Pffff !!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Juste un détail procédural qui va être réglé sous peu... Ceci dit, je crains bien que Ouattara n'ait donné des ailes à une opposition fantôme et fantoche de minables... Je commence à me demander si la décision de se retirer n'était pas prématurée. Il fallait attendre jusqu'en été et maintenir cette opposition dans les cordes. En tant qu'observateur et indépendant et à min corps défendant je vais le dire tout net après moult analyses de la REALPOLITIK, cette décision de Ouattara quoique louable était une gross erreur de la FAIRE MAINTENANT... BIG MISTAKE... Et le RHDP en pâtira d'une façon ou d'une autre... Cette décision n'avait pas à être annoncée maintenant... À force de vouloir bien faire on peut mal faire car n'oublions pas après toit, on a affaire à des nègres opposants qui dans tous les cas aboieront et utiliserons tout pour semer la zizanie... On observe...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Qu'est ce qu'on en a foutre des odeurs nauséabondes de la fente pourrie de ta prostituée de génitrice qui suintent de tes pleurnicheries ?! Apparemment, ce @Plouc notoire se croit tellement important qu'il croit donner des conseils au chien et minable de sindou d'avoir légitimement renoncerenoncé à un 3e mandat. Pfffff. Mais le fils de la djandjou de pondeuse aux hémorroïdes exsudantes, les ivoiriens qui n'ont pas manifesté pour ton cafard de sindou avancent, car ils savent que NUL n'est irremplaçable. Visiblement, les odeurs fétides de ta pute de mère que tu as sniffées toute ta misérable vie, ont du mal à se dissiper. Pauvre mouton désorienté. Ou bien le «coup K.O» dans les hémorroïdes puantes de ta pute de mère est compromis?! J'en ai bien peur. Sale cafard sauvage!
 
 il y a 2 ans
@Marius
Quand il s'agit d'argent, députés du pouvoir et de l'opposition sont tous unanimes. Lolll
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Si c est crédit de jeudi la ça va aller vous allez avoir on vous demande d être aussi chaud pour les ivoiriens donc tout va aller vite chape chape on va avancer au pas de charge ok on prend acte
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Ces notables improductifs reclament leurs primes apres seulement 2 mois de retard, alors qu'il y a des vrais et utiles et productifs fonctionnaires qui reclament les leurs depuis des annees sans avoir gain de cause.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter