Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les microbes assiègent un quartier d'Abobo, 02 chefs de gang arrêtés par la gendarmerie et la police
 

Côte d'Ivoire : Les microbes assiègent un quartier d'Abobo, 02 chefs de gang arrêtés par la gendarmerie et la police

 
 
 
 13893 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 08 mars 2020 - 12:38

Police et gendarmerie en patrouille à Abobo (Ph) 


Alors qu'on croyait le phénomène neutralisé, les enfants en conflit avec la loi dits "microbes" ont refait surface vendredi et samedi soir dans leur principal foyer de la commune d'Abobo en occasionnant la panique collective. 


Police et gendarmerie dans un long cortège de véhicules d'intervention, en sillonnant prudemment les ruelles, c'est la situation qui a prévalu vendredi et samedi soir à Abobo, précisément dans le quartier d'Akeikoi


En cause, une soudaine réapparition des enfants en conflit avec la loi, surnommés les "microbes" depuis jeudi nuit. Ils y sèment désolation dans plusieurs foyers, alors armés de machettes et de couteaux, comme à leurs fidèles habitudes.


 

"Depuis jeudi en soirée, on assiste à des attaques répétées d 'enfants microbes chez nous... Vendredi et samedi soir, c'était encore dûr pour nous, puisque ces malfrats fracturaient les portes pour agresser, avant que n'interviennent les forces de l'ordre" en témoignent plusieurs victimes dans les sous-quartiers d'André-ba, et du collège Destin dimanche. Cette énième apparition des jeunes malfaiteurs dans ce quartier village d'Akeikoi a réveillé la psychose de l'insécurité. 


Samedi en mobilisant toutes ses unités d'intervention dans les lieux, la gendarmerie a interpellé deux presumés cerveaux des attaques, et porteurs d'une certaine quantité de drogue. Selon nos sources sécuritaires les efforts sont faits à cette heure pour décourager le reste de la troupe. 


Depuis maintenant 07 années, plusieurs groupes de jeunes garçons unissent leurs efforts pour agresser d'honnêtes citoyens à l'arme blanche à Abidjan la capitale économique. On compte par centaine le nombre de victimes à ce jour. 


Adriel 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les microbes assiègent un quartier d'Abobo, 02 chefs de gang arrêtés par la gendarmerie et la police
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Safroulaye !!! Tout comme leur géniteur qui s'en va mais, qui par le tripatouillage de la constitution, compte encore jouer «le régulateur» de notre vie politique (selon AGC), les microbes qu'on croyait avoir disparus sont en réalité encore très actifs. Nous ne sommes vraiment pas sortis de l'auberge. Loll
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Riresssss... Vraiment... Pourquoi la vérité sur le godfather des microbes, en l'occurrence le chien gbagba, gêne-t-elle KOACI ? Combien de microbes y'avait il avant sa sale guerre assassine ? ZÉRO... La vérité ne casse rien... On avance...
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Will_Bill
Mdrrr. Je t'avais prévenu !!
 
 il y a 8 mois
SRIKABLA
Tu ne dois pas etre une personne normal au niveau de ton " brain".. C'est possible que tu sois un ami de "petit Denis" et de Hamed Bakayoko.
 
 il y a 8 mois
Oboba
Voila ce qu’Ado nous laisse en cadeau avant de partir
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Les canards, ces fils de " bôrôdjan" on été activés par le réseau satanique des unifiés pour traumatiser le peuple pour celui reste cloîtré chez lui, peine perdue, on a déjà vu la tête du serpent, elle sera écrasée. Ces cafards quant à vous cas sera réglé d'ici peu.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lechrist
Les femmes qui ont marché hier, au lieu de dénoncer cela vous parlez de 3è mandat. Quelle naïveté! Microbe vous tue et vous applaudissez cela ou ce n'est pas votre priorité. Quel dommage?
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement