Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : 8 mars sanglant à Bamenda, 1 soldat tué et 7 blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale
 

Cameroun : 8 mars sanglant à Bamenda, 1 soldat tué et 7 blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale

 
 
 
 2971 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 mars 2020 - 09:06

Forces camerounaises


Un soldat camerounais a été tué et sept autres blessés dans un attentat à Bamenda région du Nord-ouest apprend-on de source officielle.


Selon le gouvernement, les terroristes ont actionné un Engin Explosif Improvisé (EEI) à une centaine de mètres de la tribune officielle de Bamenda, lors de la célébration de la 35e journée internationale de la femme.


" L’explosion de la bombe artisanale a également fait 7 blessés graves, dont quatre militaires, deux fonctionnaires de la police et un civil ", précise René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.


Attaque armée

 

La veille, à Galim, -une localité des Bamboutos dans la région de l’ouest frontalière à celle du Nord-ouest-, une attaque d’une cinquantaine d’hommes lourdement armés a fait 4 morts dans les rangs des forces de de défenses et de sécurité, dont deux gendarmes et deux fonctionnaires de la police. 


 

" Les terroristes sécessionnistes ont également assassiné quatre personnes civiles, dont un gardé-à-vue dans la chambre de sûreté de la brigade de gendarmerie de Galim et trois autres rencontrés fortuitement par ces individus déshumanisés", poursuit le gouvernement. 


Yaoundé condamne avec fermeté ces actes " ignobles", perpétrés par des « criminels » dont le seul objectif est de " semer le chaos pour servir des intérêts égoïstes".


Le gouvernement qui dénonce le silence des Organisations non gouvernementales et autres acteurs de la communauté internationale, face à cette "cruauté des bandes terroristes sécessionnistes", appelle également les pays amis du Cameroun à les partenaires internationaux à " réprouver avec une égale détermination ces attaques terroristes dont est victime le peuple camerounais. "


 

En attendant, le gouvernement transmet ses condoléances aux familles des victimes et exhorte les forces de défense à poursuivre leur mission " républicaine " de protection des institutions et des populations.


Sur le terrain les forces de défense camerounaises ont lancé une vaste opération de ratissage de la zone et de bouclage pour la sécurisation "renforcée"de la localité de Galim


 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Un chauffard tue une famille, entretien, vitesse, alcoolémie, soucis de mentalité ivoirienne sur la route ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
UMOA : Monnaie stable et garante de pas mal d'avantages, certains ont-ils interêt à f...
 
3982
Oui
76%  
 
1031
Non
20%  
 
242
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement