Tchad Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Tchad : Après avoir délogé Boko Haram, Idriss Déby annonce que ses troupes n'interviendront plus en dehors du Tchad
 

Tchad : Après avoir délogé Boko Haram, Idriss Déby annonce que ses troupes n'interviendront plus en dehors du Tchad

 
 
 
 7773 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 avril 2020 - 19:53

Idriss Déby


Après avoir délogé Boko Haram, le Président Idriss Déby a affirmé que son armée n’interviendrait plus en dehors de son pays.


Le contingent tchadien va se retirer de la Force multinationale mixte, (FMM) regroupant le Nigeria, le Niger et le Cameroun engagés dans la lutte contre Boko Haram


Le chef de l’Etat Idriss Déby avait déclaré que le Tchad était seul face à Boko Haram dans les rives du Lac Tchad, se plaignant du laxisme des pays voisins.


 

« Nos soldats sont morts pour le lac Tchad et pour le Sahel. À compter d'aujourd'hui, aucun soldat tchadien ne participera à une opération militaire en dehors du Tchad", a-t-il déclaré jeudi en arabe devant les caméras de la télévision tchadienne.


Déployée le 31 mars, l'armée tchadienne a annoncé avoir achevé cette opération mercredi, chassé les jihadistes de son sol et dit se trouver actuellement en profondeur sur le territoire du Niger et du Nigeria. 


Elle assure avoir tué 1.000 jihadistes et perdu 52 hommes. 


Cette opération baptisée « colère de Bohoma »faisait suite à une attaque meurtrière qui avait 98 morts dans le rang de l’armée tchadienne le 23 mars.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Tchad : Après avoir délogé Boko Haram, Idriss Déby annonce que ses troupes n'interviendront plus en dehors du Tchad
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
BRAVO Idriss Deby.....
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
La complicité de certaines populations locales avec le groupe SATANIQUE Boko Haram ne permet pas d'éradiquer totalement ces éléments MAUDITS de cette secte. A chaque fois qu'on coupe "ces mauvaises herbes", elles repoussent. Les populations locales doivent être en complicité avec les forces de l'ordre pour que toutes "ces mauvaises herbes" puissent être déterrées.... Comme je ne cesse pas de le dire et de le répéter, l'Islam dans cette region sert de couverture aux éléments de cette maudite secte. Les populations locales doivent jouer leurs ROLES. il y a maintenant le telephone portable partout.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Le serpent mourra que lorsque la tete sera coupée. La seul manière de démanteler ce groupe térrorisque est d'abattre abubakar shekau et le fils de l'ancien leader
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
@JACOB@CHOCOTO... En fait, c'est la désorganisation et incohérence de la lutte qui permet à ce groupe de survivre. Par exemple, tu vois sur le côté Tchadien, ils int été nettoyés mais rien dans la même période sur les côtés nigérien et nigérian. Ce qui veut dire qu'ils iront se regrouper, se réarmer et réattaquer avec plus de férocité. Et ça, on n'a pas besoin d'aller dans une école de guerre comme St Syr ou être un general de corps d'armée ou attendre la grande France pour décliner cela... Oui, donc tu as raison, le serpent ne peut mourir ou du moins, nos pays refusent sa mort... On observe...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement