Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 500 millions de la discorde au sein des artistes, ce que la ministre de la culture a réellement confié lors de son discours
 

Côte d'Ivoire : 500 millions de la discorde au sein des artistes, ce que la ministre de la culture a réellement confié lors de son discours

 
 
 
 14092 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 avril 2020 - 10:33

Une nouvelle crise oppose des artistes dont la Diva Aicha Koné et le Bureau Ivoirien des Droits d’auteurs (BURIDA) sur la somme de 500 millions de FCFA qu’aurait octroyé l’Etat aux artistes en cette période de crise sanitaire liée à la pandémie du Covid 19.


Cette nouvelle crise ferait suite au discours de madame la Ministre de la culture et de la francophonie par intérim, Madame Raymonde Goudou le 08 avril dernier à l’espace lagunaire du au palais de la culture de Treichville.


Afin de bien comprendre cette affaire qui est la pomme de la discorde entre les deux parties, KOACI a consulté le document. Il en ressort que, madame la ministre, au chapitre de l’exécution de plusieurs répartitions des droits d’auteur et des droits voisins au profit des artistes et des producteurs membres-associés Burida, a révélé que, la première répartition des droits dudit plan se tiendra le vendredi 10 octobre 2020 et portera sur les droits dits généraux avec un montant de Cinq-cents-millions (500.000.000) FCFA.


« Ces droits généraux proviennent des redevances recouvrées au titre de l’année 2019, par le BURIDA, auprès des établissements qui diffusent en leur sein, des sons ou des images par le moyen d’écrans ou des dispositifs audio », a-t-elle précisée et d’ajouter. « Toutes les catégories des titulaires de droits, membre du BURIDA, à savoir les titulaires de droits d’auteur et les titulaires de droits voisins sont touchées par cette répartition. »


 

Raymonde Goudou a également annoncé la mise à disposition immédiate de son ministère, de vivres et d’une logistique de lutte contre la pandémie du Covid19, d’un montant de 70 millions de FCFA, à toutes les faîtières culturelles et artistiques.


Si l’on se réfère à son discours, l’Etat n’a pas octroyé 500 millions de FCFA aux artistes de Côte d’Ivoire comme le font croire certains sans pour l’heure apporter la moindre preuve.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 500 millions de la discorde au sein des artistes, ce que la ministre de la culture a réellement confié lors de son discours
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Décidemment après l'audit gardé secret avec les détournements présumés de Bandama et Viera pour des centaines de millions de Fcfa, et le reclassement vers le bas du bien piètre poête, ça va toujours pas au Burida
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
merci koaci c'est propre apres kropedale va encore venir ici dijoncter avec sa bande de plaisantins desoeuvrés sans programme lol on récite pour eux """Si l’on se réfère à son discours, l’Etat n’a pas octroyé 500 millions de FCFA aux artistes de Côte d’Ivoire comme le font croire certains sans pour l’heure apporter la moindre preuve." donc aicha koné déjà tu as un petit qlq chose qui est 100 000 cfa mais tu sais combien d'ivoiriens aimerait avoir ca vraiment on en a assez des médiocres ...Si tu es fachée faut pas prendre l'argent et prendre un avocat pour attaquer l'etat tchrrrrr on vous dit crise au lieu vous qui etes les plus a l'aise de dire a l'etat de s'occuper en urgence des plus pauvres vous etes là averc vos caprices on est plus au time du president gnafou gnafou qui cherche a faire le canard gentil ici on gere en responssable a bon entendeur
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement