Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Bouaké, avant une quelconque reprise des cours, des élèves exigent une déclaration de Kandia
 

Côte d'Ivoire: Bouaké, avant une quelconque reprise des cours, des élèves exigent une déclaration de Kandia

 
 
 
 11030 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 09 mai 2020 - 19:33

Kandia Camara (pH) 



Malgré le message lancé par le président Alassane Ouattara le jeudi 07 mai dernier, déclarant que « (...) Au regard du constat qu’aucun cas positif n’a été détecté depuis le 21 avril 2020 à l'intérieur du pays, le couvre-feu est levé à compter du vendredi 8 mai 2020. Néanmoins, il sera immédiatement rétabli dans les localités qui pourraient connaître des cas positifs du COVID-19 (...)


La réouverture des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur se fera à compter du vendredi 08 mai 2020 selon des modalités qui seront communiquées par les Ministères concernés (...) », certains élèves de la ville de Bouaké, sûrement des cancres ou adeptes de congés, se croyant en vacance, rejettent toute idée de reprise des cours. À les en croire, seule la ministre de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Technique et la Formation Professionnelle Kandia Camara, serait la personne habilitée à les inciter de retourner en classe.


Comme indiqué plus haut, ces élèves reconvertis dans des secteurs d'activités lucratifs, se réfèrent sûrement au bout de phase, «...selon des modalités qui seront communiquées par les Ministères concernés.» du chef de l'État diffusé dans son message à la nation.


 

« C'est le président qui a parlé et non madame Kandia. Si Kandia dit que les cours reprennent ce Lundi 11 mai ici à Bouaké, on va reprendre le chemin de l'école. Tant que Kandia n'a pas parlé, on bouge pas de la maison.»  fait savoir O Aminata, élève en classe de seconde A dans un établissement de Bouaké, en compagnie de plusieurs de ses camarades également élèves, qui approuvent sa déclaration.


Un peu plus loin au sein du marché appelé Bromakotè, même son de cloche émis là par Cissé K qui, avec l'avènement du Coronavirus imposant un congé scolaire inattendu, s'illustre en commerçant assis devant sa marchandise, n'envisage nullement une quelconque reprise de cours malgré le message du chef de l'exécutif Ivoirien. « C'est vrai qu'on a parlé de reprise des cours mais moi je gagne déjà mon Djè (argent) avec mon commerce. Plus d'un mois à la maison et on dit de repartir à l'école pourtant, il y'a encore des personnes qui sont malades du Coronavirus dans le pays. Je ne vais pas prendre le risque de mettre mes pieds à l'école sauf si notre ministre préférée Kandia Camara passe à la télé pour dire qu'on peut y retourner sans crainte.» 

explique Cissé K qui pourtant, est en terminale D, classe d'examen.


Contrairement à ces derniers, quelques élèves rencontrés, avides de connaissance, attendent avec impatience ce lundi 11 mai pour retrouver leurs camarades qui, comme eux, souhaiteraient regagner la chaleur des salles de classe en compagnie de différents enseignants. Face à ces pessimistes qui attendent une déclaration, un mot de la ministre Kandia, les invitant à reprendre le chemin des écoles sera appréciable. Ce qui pourrais apporter un plus à une note de la première responsable de l'éducation nationale à l'endroit de ses collaborateurs dans le cadre de la réouverture des établissements scolaires à l'intérieur du pays.


 

T.K.Emile, correspondant permanent de KOACI à Bouaké


Joindre la rédaction de KOACI dans le Gbêkê, Iffou, Bélier, Poro: tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Macabre découverte à Yopougon, des restes humains déte...
 
 
Côte d'Ivoire : Macabre découverte à Yopougon, des restes humains déterrés dans une maison en construction
Société
 
Sénégal : Lutte contre le Sida, plus de 17 millions de préservatifs on...
 
 
Sénégal : Lutte contre le Sida, plus de 17 millions de préservatifs ont été distribués en 2019
Côte d'Ivoire : Concours d'entrée dans les établissements publics de la formation professionnelle, 10.000 places disponibles
Société
Côte d'Ivoire : Concours d'entrée dans les établissements publics...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire : Nommé Ministre, Philippe Légré quitte le Conseil d'Administration de la Société « Compagnie Minière du Littoral »
Société
Côte d'Ivoire : Nommé Ministre, Philippe Légré quitte le Conseil...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
Togo :  La 17e FIL annulée, situation sur la Covid-19
Société
Togo : La 17e FIL annulée, situation sur la Covid-19
Togo il y a 7 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Bouaké, avant une quelconque reprise des cours, des élèves exigent une déclaration de Kandia
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
JACOB@CHOCOTO
O. Aminata. L'origine de ce nom ne peut etre que de la guinee. Donc c'est normale.sinon Rien que voir son visage a la telé donne la nausé a certains de mes voisins et voisines telment ils la detesse. Mais si cela peut augmenter sa populadite aupres de dramane, tant mieux pour elle. C'est lui qui s'est assigné un devoir de reconnaissance envers elle a cause de son defunt marie. Sinon a part dramane et son fidele clan je ne voit aucun president ivoirien integrer cette dame dans son gouvernement. Sa mediocrite et sa haine envers ses semblables n'est plus a demontrer. Il n'y a que ses propres interets qui l'interesse comme un escroc. D'ailleurs tous les guinneens ont ete comme ca
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Tu connais vraiment les Guinéens.
 
 il y a 2 mois
@Marius
O. Aminata et Cissé K., tu m'étonnes que ce soit des élèves «cancres» qui accordent moins de crédit à la parole du chef de l'état qu'à celle d'une ministre, et osent se rebeller !!! Ces tocards ont beaucoup à apprendre sur l'importance de la hiérarchie dans une organisation. J'espère que Mme Kandia va «rusposter» par la raison plutôt que par des injures pour mobiliser ces rebelles en devenir, à reprendre le chemin de l'école.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement