Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Agbéyomé brise le silence prescrit
 

Togo : Agbéyomé brise le silence prescrit

 
 
 
 6400 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 15 mai 2020 - 11:03

Agbéyomé et des membres de la dynamique (ph)


Le député togolais de l’opposition, Agbéyomé Kodjo, a brisé le silence pour se prononcer sur la conviction de sa victoire, une cause qu’il défend au lendemain de la dernière élection présidentielle dans le pays.


A la faveur d’une conférence de presse animée le jeudi 14 mai à Lomé par la dynamique Monseigneur Kpodzro, Agbéyomé qui est en liberté conditionnelle avec quatre clauses dont l’une lui interdit de faire toute déclaration « tendant à la remise en cause du dernier scrutin présidentiel du 22 février 2020 » a déclaré que personne ne pourra lui enlever la conviction qu’il est le gagnant de ce scrutin.


En revenant au-devant de l’actualité nationale marquée en ces moments par la pandémie du covid-19, le président du parti d’opposition le Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) ne comprend pas le silence qui lui est prescrit sur un sujet dont il est un acteur principal et s’est interrogé en ces termes « Comment vous pouvez interdire à quelqu’un qui se croit le réel vainqueur d’une élection de parler de ça ? ».


Sur le silence observé jusqu’ici, le candidat soutenu par la dynamique Mgr Kpodzro a la dernière présidentielle officiellement gagnée par le Président Faure Gnassingbé a attribué son mutisme aux « conseils des uns et des autres et la confiance que Dieu de justice existe, nous avons obéi … de ne plus parler de ça ».


 

Crédité dans son for intérieur qu’un changement a été opéré par les électeurs, l’ancien Premier ministre togolais, tel un lauréat privé de son prix, a laissé entendre que « personne ne peut m’enlever ma conviction que je suis le gagnant de l’élection présidentielle du février 2020 ; je dors avec, je vis avec… Mon cœur saigne… Je porte la victoire de la dynamique en moi jusqu’à mon dernier souffle… ».


Sur un autre aspect de cette affaire électorale, l’ancien président de l’Assemblée nationale au Togo a révélé qu’une discussion avec le pouvoir avait été initiée mais elle est fut étouffée dans l’œuf avec son arrestation intervenue le 21 avril dernier (jour d’une troisième et ultime invitation) et conduit au Service Central de Recherches et d’Investigations criminelles (SCRIC) pour des enquêtes après avoir décliné deux premières invitations. 


Sort de 11 détenus de la dynamique Mgr Kpodzro



Sur l’information qui a circulé et selon laquelle 11 membres de la dynamique Mgr Kpodzro arrêtés et détenus à la prison civile de Lomé seraient atteints du Covid-19, la dynamique exige la libération de ses membres qui sont encore sous le coup de l’arrestation et que des analyses appropriées soient effectuées sur les 11 personnes en question.


Sur le maintien en détention de 17 des leurs, Fulbert Attisso, la coordinateur général de dynamique Mgr Kpodzro dit ne pas comprendre comment on peut décider de libérer les dirigeants d’une entité politique et dans le même temps, s’en prendre à de simples membres de cette entité.


Visiblement remonté contre ces arrestations qui déboucheraient à présent sur des cas contaminations au covid-19, Attisso accuse qu’« en décidant de déférer 16 membres de la dynamique Kpodzro à la prison qui n’ont posé aucun acte contraire aux lois de la République, les autorités togolaises ont livré ces personnes à la mort ».


 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Togo : Agbéyomé brise le silence prescrit
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Catapilar
Gabriel Agbéyomé a toutes les bonnes raisons de briser le silence imposé par le supposé président élu avec 72,36% au 1er tour. D'ailleurs Faure est invisible depuis sa prétendue victoire frauduleuse écrasante. Quel rigolo ce petit dictateur sous les tropiques!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter