Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, recensement et cohésion, des chefs de composantes culturelles s'engagent à la sensibilisation des jeunes
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, recensement et cohésion, des chefs de composantes culturelles s'engagent à la sensibilisation des jeunes

 
 
 
 1184 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 mai 2020 - 08:14

Entre Paul Dakuyo au micro, chef Ben et Lama Bamba mercredi au foyer de Kôkô (ph KOACI) 


Le foyer des jeunes de Kôkô a réuni ce mercredi 27 mai, sous l'initiative de Diomandé Bema dit chef Ben, président de l'Union des Chefs de communautés résidant à Bouaké, plusieurs responsables de divers composantes culturelles qui ont préféré la capitale de la paix comme terre d'accueil, en vue de les édifier sur la nécessité de l'obtention de certaines pièces administratives.


À en croire chef Ben, il s'agirait à travers cette rencontre entre chefs de communautés, « de se mettre au travail en faisant de telle sorte que plusieurs personnes puissent s'inscrire sur la liste électorale mais également envoyer la cohésion entre toutes les communautés et les fils de Bouaké. Si nous nous entendons, les cadres seront obligés de s'entendre. C'est dans ce cadre que nous avons démontré ce matin que la paix est revenue à Bouaké avec l'appui de plusieurs personnes politiques. Dès aujourd'hui, nous allons nous mettre au travail en galvanisant nos jeunes et enfants pour que tous ces ivoiriens là s'enrôlent et aient leur certificat de nationalité, carte d'identité et autres...»


Venu pour sa part représenter Djibo Nicolas et le Ministre Amadou Koné, Paul Dakuyo, 1er adjoint au maire de Bouaké a insisté sur la cohésion entre communautés et la nécessité de se faire recenser car selon lui, « les projets de développement sont fonctions du nombre de personnes qui vivent dans un espace donné. Que Bouaké aie le nombre exact de population vivant sur son territoire (...) Je veux dire aux communautés, que le maire a facilité l'obtention des extraits de naissance en mettant des centres de collecte dans les maternités de la ville et en favorisant l'édition rapide des extraits de naissance...»


T.K.Emile, Bouaké


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement