Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Procès en appel de Gbagbo à la CPI, les réserves de sa défense sur l'éventualité d'une audience virtuelle
 

Côte d'Ivoire : Procès en appel de Gbagbo à la CPI, les réserves de sa défense sur l'éventualité d'une audience virtuelle

 
 
 
 9416 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 05 juin 2020 - 09:18

Gbagbo et son conseil


Même si les conditions de la mise en liberté de Laurent Gbagbo ont été allégées, cela ne signifie pas pour autant la fin de la procédure judiciaire engagée depuis 2011 par la Cour Pénale Internationale (CPI).


La procureure Fatou Bensouda a fait appel à son acquittement ainsi que à celui de son bras droit Charles Blé Goudé prononcé en février 2019 par les juges de la chambre de première instance.


La cour d’appel avait programmé une audience pour les 27 et 29 mai derniers avant d’annuler en raison de la Covid19.


Dans une requête déposée auprès des juges de la chambre d’appel et consultée ce vendredi par KOACI, le conseil de l’ex chef d’Etat ivoirien, émet des réserves sur la tenue d’une audience virtuelle.


 

Me Emmanuel Altit souligne que, il est important que le Greffe réponde par écrit et de façon précise à chacune des questions listées dans les emails de la Défense des 4, 5 et 7 mai 2020, de façon à ce que les Parties et la Chambre d’appel disposent de tous les éléments pour pouvoir se prononcer sur la tenue d’une audience virtuelle


En ce qui concerne les protocoles dont il a été question lors de la réunion tenue avec les représentants du Greffe, la Défense estime qu’ils ne pourront être soumis aux Parties et participants qu’une fois qu’il aura été répondu à toutes les questions techniques et logistiques posées par les Parties. En effet, établir un protocole postule un dialogue entre les Parties, les participants et le Greffe ; du point de vue de la Défense, un protocole ne peut être élaboré que dans une logique interactive. 


Disposant de tous les éléments d’information utiles, la Défense et la Chambre pourront déterminer dans quelle mesure les droits de Laurent Gbagbo seront respectés dans le cadre d’une audience virtuelle. Si certains de ses droits n’étaient pas respectés, c’est le caractère équitable de la procédure qui serait mis en cause. 


 

« En ce sens, les questions posées par la Défense ne sont pas seulement des questions d’ordre technique car la réponse qui leur est apportée détermine si Laurent Gbagbo peut exercer concrètement ses droits dans le cadre d’une audience virtuelle », a conclu l’avocat.


 

Donatien Kautcha, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Procès en appel de Gbagbo à la CPI, les réserves de sa défense sur l'éventualité d'une audience virtuelle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Nous sommes aujourd'hui le 5 juin. Gon couli, le candidat du rdr est où? Les moutons, c'est comment? Le 29 mai n'est pas encore arrivé? Nous sommes à un peu plus de 4 mois des élections hein! Krkrkrkrkr
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
mecano
Mon frère @Rolandk, si tu as lui vu, faut la dire que je la dis bonsoir. Où est passé le 1er ministre du djoulvernement candidat du rxr? Je m'en vais me laver les mains.
 
 il y a 5 mois
k
Vous avez toujours la primeur des infos du camp de Laurent Gbagbo, l'un des rares médias à avoir entièrement couvert le procès à la CPI, je vous admire.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement